Connect with us

Politique

‘’Dire que c’est par les rumeurs que j’ai appris l’appel à manifester du FNDC est une erreur de langage’’ (maire de Labé)

Published

on

Suite à notre article intitulé : Appel à manifester du FNDC : ‘’Je n’ai reçu aucune lettre d’information’’ (maire de Labé), des commentaires fusent de partout. Rencontré à nouveau, il (maire de Labé) a recadré ses propos.

Si le maire Mamadou Aliou Lally Diallo maintient qu’il n’a pas reçu jusqu’à présent de lettre d’information relative à cette manifestation de l’antenne régionale de Front National pour la Défense de la Constitution, il laisse entendre par ailleurs que son précédent propos qualifiant cette manifestation du FNDC de rumeur est une erreur de langage de sa part.

Mediaguinee : 24 heures après la publication de votre dernière sortie sur notre site, il parait que des interprétations fusent de partout. Avez-vous à apporter de nouvelles précisions ?

Mamadou Aliou Lally Diallo : La précision que j’ai à faire est la suivante. Il m’a été posé la question de savoir si oui ou non la commune de Labé a reçu une lettre du FNDC par rapport à son appel à manifester demain 14 octobre. Je tiens à préciser que je n’ai pas reçu une lettre par rapport à ça et je tiens à préciser que la manifestation est un droit constitutionnel. Ce que j’ai dit, je n’ai pas de commentaire à faire par rapport à ça. Je n’ai pas reçu de lettre et que la manifestation est un droit constitutionnel. Donc je n’ai pas trop de commentaires à faire sur ça, c’est cette précision que je tenais à faire par rapport à cet article.

Vous avez laissé entendre dans ledit article que c’est suite à des rumeurs que vous avez appris cet appel à manifester du FNDC. Maintenez-vous cela ?

Ça peut-être c’est une erreur de langage ou une erreur de communication. Est-ce que vous voyez ? J’ai voulu dire que j’ai appris l’annonce de cette manifestation sur les réseaux sociaux et à travers les médias, c’est comme ça. Bon, peut-être ça peut être une erreur de langage. Sinon aujourd’hui, ce n’est un secret pour personne dans ce pays que le FNDC a annoncé une série de manifestations à partir du lundi 14. Donc, c’est ce que je voulu dire.

Depuis la publication de cet article, ne subissez-vous pas de pression de la part du bureau politique national de l’UFDG ?

Non. Il (bureau politique national de l’UFDG) n’a pas fustigé mon propos. C’est que si on attire ton attention par rapport peut-être à une erreur de communication, on peut le faire. Mais dire que j’ai reçu une pression de qui que ce soit n’est pas vrai.

Avez-vous un appel à lancer au FNDC qui ne vous a toujours pas adressé de lettre d’information ?

Je n’ai pas de commentaire à faire par rapport à ça, surtout que je n’ai pas reçu de lettre.

Réalisé par Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités