Direction de l’hôpital de Coyah : Dr Azoko a passé le témoin à Dr Youssouf Conté

Print Friendly, PDF & Email

Après 32 ans de service rendu dont 8 ans à la tête de la direction préfectorale de l’hôpital de Coyah, Dr Azoko a passé la main à Dr Youssouf Conté. C’est ce jeudi, 26 mars que par la passion de service entre le directeur sortant Dr Azoko et l’entrant Dr Youssouf Conté a eu lieu en présence de plusieurs invités.

Pour la circonstance, le Directeur préfectoral de la santé de Coyah, Dr Ousmane Yattara s’est exprimé en ces termes : « Après de longues années d’exercice, nous souhaitons que nous soyons en bonne santé. La mort, on ne va pas l’échapper, mais on souhaiterait mourir dans les bonnes conditions, il en est de même que la retraite. La retraite, c’est une obligation, mais le souhait de tout fonctionnaire, c’est d’aller à la retraite en bonne santé. En aucun moment, il m’a désobéi entant que jeune-frère responsable, en aucun moment il a refusé de répondre à mes appels dans le cadre du travail. »

En s’adressant au directeur rentrant, Dr Youssouf Conté, il a précisé : « Docteur Conté doit être au service du district, Il n’est plus un chef de service, son travail le demande de faire de l’administration hospitalière. »

Le Directeur sortant, Dr Azoko a pour sa part, souligné : « Je rends grâce à Dieu d’avoir accordé la chance de participer à l’amélioration de structure sanitaire que j’ai servi depuis le mois d’août 1989 et qui n’avait que 20 lits. Mais aujourd’hui, je laisse à mon collègue un hôpital avec au moins de 40 lits, j’en suis fière, car, j’ai participé à cette croissance. » 

Pour sa part, le Directeur rentrant, Youssouf Conté a mentionné : « C’est avec une grande joie, en ce jour solennel, de procéder à la passation de service, me nommant nouveau directeur de l’hôpital préfectoral de Coyah. Je voudrais tout d’abord rendre grâce au tout puissant Allah pour le bien fait dont il me gratifie une fois encore, en faisant porté le choix sur ma modeste personne, pour servir mon pays. Je souhaite bonne chance à mon directeur sortant, tout en s’appuyant sur ses côtés positifs. »

Présidant cette cérémonie de passation de service, le préfet Aziz Diop, très touché de cette séparation a souligné : « Docteur Azoko peut se sentir heureux, parce qu’il a payé ses dettes vis-à-vis de la société guinéenne. Docteur Azoko est un homme attentif, c’est une école, une référence. Au nom des populations et de la notabilité de Coyah, je dis grand merci à Docteur Azoko. Que nous soyons reconnaissants par rapport à tout ce qu’il a apporté à la préfecture de Coyah.

Plus, il a invité le nouveau directeur d’être plus constant. « Je ne dis pas d’être comme de Azoko. Chacun de nous avons des personnalités différentes, des caractères différents, mais je vous prie de vous occuper de ce personnel. »

A rappeler que cette passation de service a été rehaussée de la présence du directeur national adjoint des établissements sanitaires, Dr Ahmed Tidiane Barry, du directeur régional de la santé de Kindia, Dr Fakoury Dansoko, les deux secrétaires généraux de la préfecture et des cadres de l’administration sanitaire de la ville de Coyah.

Kalidou

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.