Connect with us

Politique

Discours d’Alpha Condé à New York. Pour Bah Oury, ‘’le président a minimisé son Premier ministre’’

Published

on

La sortie – la surprise générale- du président Alpha Condé à New York annonçant la tenue prochaine du référendum en Guinée n’a pas été du goût de Bah Oury.

Dans l’émission ‘’Grand débat’’ de la radio GPP de Labé, le désormais président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD) a soutenu qu’Alpha Condé a humilié son Premier ministre [Ibrahima Kassory Fofana].

« Le président lui a confié un travail devant l’opinion nationale et internationale. Le président de la République avait dit que c’est après les consultations qu’il allait se décider. Mais s’il prend les devants c’est son Premier ministre qu’il a minimisé. La manière dont les choses vont c’est vilain pour les dirigeants car c’est devenu un double langage. Pour éviter à notre pays une pagaille, le président doit organiser les élections législatives et présidentielle pour permettre à une autre personne de le remplacer à la tête du pays. S’il fait ça, son nom sera gravé à jamais dans l’histoire du pays », conseille M. Bah.

Pour empêcher le tripatouillage de la constitution, l’ancien vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (Ufdg) –principal parti de l’opposition- a lancé un appel au peuple de Guinée.

« C’est le peuple qui a la force, que tu sois de la mouvance ou de l’opposition ont doit mettre l’intérêt général de la nation en avant. Ce qui fera pleurer une entité, fera pleurer tout le monde », ajoute l’ancien ministre de la réconciliation nationale.

Amadou Tidiane Diallo, correspondant à Labé

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités