Connect with us

Politique

Discours de Kassory Fofana: ‘’pour l’opposition et le FNDC, il n’y a pas matière à modifier ou à changer notre 1ère déclaration’’ (Ousmane Gaoual)

Suite à l’adresse à la nation du président Alpha Condé appelant à l’ouverture de consultations sur la Constitution, le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana n’a donc pas dérogé à la règle dans sa déclaration d’hier en invitant tous les acteurs socio-politiques à un dialogue inclusif.

Contacté, Ousmane Gaoual Diallo, conseiller politique du chef de file de l’opposition n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour réitérer la position de l’opposition et du front national pour la défense de la constitution (FNDC) de ne pas aller à un dialogue sur la violation de la Constitution.

« Nous avons écouté une même litanie que celle que le président a servie aux Guinéens. Mais elle ne vient pas dissiper les tensions qu’ils entretiennent dans notre pays. Aussi bien les tensions politiques, sociales, que les inquiétudes économiques qui ressortent de ce discours mal conçu, ce qui ne répond pas aux préoccupations des Guinéens », a réagi Ousmane Gaoual Diallo.

Ce que les Guinéens veulent, rappelle-t-il, ‘’c’est d’avoir des dirigeants qui respectent leurs droits, leur constitution et qui s’engagent publiquement à ne pas entreprendre des actions illégales en vue d’introduire ou de falsifier les lois de notre pays. Donc c’est ça qui est fondamental pour nous. Et ces déclarations on ne les a pas entendues ».

« Pour l’opposition et les FNDC, il n’y a pas matière à modifier ou à changer notre 1ère déclaration à savoir que nous refusons de nous associer à quelle que consultation, quel que dialogue, quelque échange que ce soit autour de la violation des dispositions constitutionnelles de notre pays », a-t-il conclu.

Elisa Camara     

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook