Discours du ministre Cheick Sako, représentant du Premier ministre à la 46ème assise de l’union de la presse francophone

Print Friendly, PDF & Email

Conakry, le 22 Novembre 2017 – Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions Républicaines,

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,

Mesdames et Messieurs les Représentants des Corps Diplomatique et Consulaire,

Mesdames et Messieurs,

Distingués Invités,

A l’occasion de la cérémonie d’ouverture des travaux des 46èmes Assises de l’Union de la Presse Francophone (UPF), permettez-moi, au nom de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement de signifier mes vifs remerciements aux concepteurs et organisateurs de cette rencontre dont le sujet constitue un autre repère des multiples rencontres des journalistes que vous êtes.

Dans le même élan, Je voudrais adresser à l’ensemble des partenaires de notre pays, les sincères remerciements du gouvernement pour leur disponibilité et leur engagement constant en faveur de la promotion et de la protection de la Presse.

La coquette ville des rivières du sud, qui vous reçoit pour une semaine, est une terre d’hospitalité où vous ressentirez toute la chaleur humaine, dans la diversité culturelle propre à la tradition des différentes communautés qui l’ont bâti le long des âges.

Cette forte mobilisation des journalistes et responsables de média réunis pour échanger autour d’un thème central, aussi évocateur que pertinent, en l’occurrence : « Journalisme, investigation et transparence », est pour le gouvernement guinéen une symbolique dont l’effet induit laisse présager qu’à l’issue de vos Assises, un pas important aura été franchi dans l’évolution de la Presse dans son ensemble.

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités,

Je voudrais particulièrement remercier en votre nom, le Président de la République, le Pr Alpha Condé, Président en exercice de l’Union Africaine, pour avoir accepté les sollicitations de la Section Guinéenne de l’Union de la Presse Francophone, qui a longtemps caressé l’espoir d’organiser les présentes Assises en Guinée.

La Presse guinéenne a également son histoire. Celle émaillée des hauts et des bas, dans la recherche constante de la liberté et de la professionnalisation du métier de journalisme.

En effet, les Lois organiques relatives à la Liberté de la presse et aux Attributions et Fonctionnement de la Haute Autorité de la Communication sont des instruments qui s’inscrivent dans les Mœurs et le strict respect de l’éthique et de la déontologie du métier.

Mesdames et Messieurs

En conformité avec le thème central de vos Assises, ‘’Journalisme, Investigation et Transparence’’, je voudrais, vous confier que la guinée ne fera aucun mystère de ces réalités.

Le Gouvernement a entrepris des réformes courageuses pour l’émergence d’une Nation, soucieuse de son avenir et consciente des vicissitudes liées aux contraintes de l’économie mondiale.

C’est pourquoi, une Presse responsable est indispensable. Sa mission d’informer et de sensibiliser à tout instant, fait d’elle la courroie de transmission entre gouvernants et gouvernés. N’est pas pour cette raison qu’on qualifie à tort ou à raison la Presse de 4ème Pouvoir ?

J’en appelle donc à la conscience professionnelle de tous les acteurs potentiels de cette corporation pour le respect du contenu des instruments juridiques qui régissent le fonctionnement et l’exercice de ce noble métier.

Chers Journalistes et Responsables de Média

Je ne doute point que des conclusions heureuses seront issues des trois jours d’intenses réflexions et d’échanges que vous aurez à mener autour des questions importantes sur l’investigation et la transparence dans l’exercice du métier de Journalisme.

C’est sur ces mots d’espoir, que je souhaite pleins succès à vos travaux et déclare ouverte les 46è Assises de l’Union de la presse francophone à Conakry.

Je vous remercie !

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.