Connect with us

Sport

Disparition de Sala: le corps récupéré est celui du footballeur argentin

Le corps récupéré dans l’épave de l’avion qui avait disparu au-dessus de la Manche le 21 janvier a été formellement identifié comme étant celui du footballeur argentin Emiliano Sala, a annoncé jeudi soir la police du comté de Dorset (sud-ouest de l’Angleterre).

Cette confirmation officielle a suscité une grande émotion en Argentine, depuis les habitants du village de Progreso, où Emiliano Sala avait grandi, jusqu’au président argentin Mauricio Macri.

« Le corps ramené à Portland (sud de l’Angleterre) aujourd’hui a été formellement identifié par le coroner du Dorset comme celui du footballeur Emiliano Sala », a annoncé la police britannique sur Twitter. « Les familles de M. Sala et du pilote David Ibbotson ont été informées. Nos pensées sont pour eux tous ».

Le coroner, officier de justice chargé de faire la lumière sur les décès de cause non naturelle, « continuera d’enquêter sur les circonstances de ce décès », a précisé la police.

L’épave du monomoteur Piper Malibu qui emmenait le pilote, âgé de 59 ans, et l’ex-attaquant de Nantes, âgé de 28 ans, vers son nouveau club de Cardiff, avait été localisée dimanche, à l’endroit où l’avion avait cessé d’émettre, dans la Manche, reposant à 67,7 mètres de fond, à une vingtaine de kilomètres au nord de l’île anglo-normande de Guernesey.

– Indices –

Le corps trouvé dans l’épave avait été amené à terre jeudi matin par le navire du Bureau d’enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB), Geo Ocean III, au lendemain de sa récupération, « dans des conditions difficiles », par l’AAIB et « ses prestataires spécialisés ».

Les tentatives de récupération de l’épave ont, elles, « échoué », avait indiqué mercredi soir l’AAIB, évoquant notamment de « mauvaises conditions météorologiques ».

Les raisons de l’accident restent inconnues, mais l’AAIB espère avoir collecté suffisamment d’indices en filmant l’épave pour pouvoir faire la lumière sur les circonstances du drame.

« Bien qu’il n’ait pas été possible de récupérer l’avion, le long enregistrement vidéo effectué par le ROV (Remotely Operated Vehicle, véhicule sous-marin télécommandé) devrait fournir de précieux éléments » pour l’enquête, avait souligné l’organisme.

Le corps avait été aperçu dans l’épave par les équipes de la société privée Blue Water Recoveries, mandatée par la famille d’Emiliano Sala, qui avait relancé les recherches le 26 janvier, deux jours après l’arrêt des opérations de secours coordonnées par la police de Guernesey, grâce aux fonds récoltés via une cagnotte en ligne.

– « Qu’ils le trouvent » –

La disparition du footballeur, alors qu’il rejoignait son nouveau club deux jours après son transfert, a provoqué une vague d’émotion et d’hommages, tant au FC Nantes, le club où il évoluait depuis la saison 2015/2016, qu’à Cardiff, le club dont les joueurs et les supporters l’attendaient pour relancer une saison mal engagée.

« Il n’y a plus d’espoir », avait déclaré lundi le père d’Emiliano, Horacio Sala, sur la chaîne Fox Sports, après avoir longtemps cru à un miracle.

« Nous espérons que les deux corps sont à l’intérieur (de l’avion). C’est fini, la seule chose que j’espère maintenant, c’est qu’ils le trouvent », avait déclaré Horacio Sala.

Jeudi soir, dans le bourg agricole argentin de Progreso, où Emiliano Sala a vécu de 3 à 15 ans, les habitants faisaient triste mine.

“Depuis que nous avons appris (l’identification du corps), les gens ne parlent que de ça, le village est très affecté. Il était très aimé et admiré de tous. Ici c’est petit, tout le monde se connaît », a confié à l’AFP par téléphone le patron du restaurant La Sociedad Italiana, Oscar Heymo.

« Cette histoire, c’est terrible, vous n’imaginez pas la douleur qu’on ressent », a-t-il dit.

« Quelle tristesse, c’est la pire des nouvelles. Repose en paix Guerrier. Mes condoléances à la famille et aux proches d’Emiliano Sala », a réagi sur Twitter l’ancien international Gabriel Batistuta, originaire comme Sala de la province de Santa Fe.

« Quelle douloureuse nouvelle. Mes condoléances aux membres de la famille, aux amis, aux compagnons d’Emiliano Sala dans ce moment si difficile. Nous sommes avec vous », a tweeté le président argentin Mauricio Macri, ancien président du club de Boca Juniors.

« Nous sommes tous abattus par cette information, nous lui dédions cette qualification », a déclaré à Fox Sport Fernando Batista, sélectionneur de la sélection argentine U-20, qui a décroché jeudi son billet pour le Mondial de la catégorie.

Quant aux suites du transfert, le FC Nantes a demandé à deux avocats d’étudier les recours juridiques possibles pour obliger Cardiff à honorer son paiement, a-t-on appris mercredi auprès d’une source proche du club.

Le premier versement des 17 millions d’euros que devait rapporter le transfert de l’avant-centre argentin vers le club gallois n’a pas été effectué, alors que le transfert a bien été enregistré par les instances avant l’accident.

Nantes envisage aussi de porter l’affaire devant la Fifa, toujours selon cette source. Interrogé sur ces informations, le club n’avait pas répondu mercredi aux sollicitations de l’AFP.

AFP

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

  • Mali : Boubou Cissé est nommé chef du gouvernement 22 avril 2019
    Le ministre malien sortant de l'Economie et des Finances a été nommé Premier ministre en charge de former un nouveau gouvernement "de large ouverture".
  • Au Soudan, la rue renvoie l'armée dans les casernes 21 avril 2019
    Sous la pression de la rue, l'armée soudanaise annonce vouloir transmettre le pouvoir aux civils "dans l'intervalle d'une semaine". Environ 100 millions d'euros sont saisis au domicile du président déchu Omar el-Béchir.
  • Le Sri Lanka endeuillé : près de 300 morts dans des attaques 21 avril 2019
    Une série d'attaques visait des hôtels et des églises de la capitale du Sri Lanka, Colombo. C'est la plus grave violence que le pays enregistre depuis la fin de la guerre civile en 2009.
  • La religion, à quoi ça sert? 21 avril 2019
    Un philosophe nous explique les fonctions de la religion pour l'Homme. Et que science et croyance en dieu ne sont pas forcément contradictoires.
  • Migration : le drame des tombes anonymes 20 avril 2019
    La plupart des corps repêchés en Mer Méditerranée ne seront jamais identifiés par manque d'informations ou de volonté des autorités. Pour les familles, il est impossible de tourner la page et de faire son deuil.
  • Mali : qui pour succéder à Soumeylou Boubèye Maïga ? 19 avril 2019
    Le premier ministre du Mali a démissionné jeudi soir face à la colère de la population qui en a assez de l'insécurité qui règne dans le pays.
  • Penser dieu, penser la religion 19 avril 2019
    Entretien avec un professeur de philosophie pour mieux comprendre l'idée même de religion, quelles "fonctions" elle remplit et sur une représentation d'un dieu sans rites religieux.
  • Emission spéciale: qu'est-ce que la religion? 19 avril 2019
    Nous profitons des jours fériés en Allemagne, à l'occasion de Pâques, pour réfléchir à la foi, à ses fonctions dans les sociétés humaines, à son rapport avec la science.
  • Référendum en Egypte pour asseoir le pouvoir du président 18 avril 2019
    Pendant 3 jours, les Egyptiens sont appelés à se prononcer sur une révision constitutionnelle, qui pourrait permettre au président Abdel Fattah al-Sissi de rester au pouvoir jusqu'en 2030.
  • Réactions à Goma après la mort d'Ignace Murwanashyaka 18 avril 2019
    L’ancien chef politique des FDLR condamné en Allemagne pour des crimes commis par son mouvement en RDC est décédé. Réactions.
  • Le Maroc toujours silencieux face aux manifestations en Algérie 18 avril 2019
    Alors que l'Algérie bouillonne, le Maroc se tait. Un mutisme qui en dit long sur les relations tendues entre les deux voisins, avec, en toile de fond, le conflit au sujet du Sahara Occidental. 
  • LDC : Tottenham qualifié au terme d'un match dantesque 18 avril 2019
    Bien que battus par Manchester City (4-3), les Spurs se sont qualifiés pour les demi-finales de la C1, et affronteront l'Ajax. De son côté, Liverpool est allé gagner à Porto (1-4) et jouera contre le FC Barcelone.
  • Soudan : Omar el-Béchir en prison pour calmer la rue 17 avril 2019
    Le Conseil militaire a annoncé le transfert de l'ex-président Omar el-Béchir dans une prison de la capitale. Un geste parmi d'autres qui visent à apaiser la contestation dans la rue.
  • Ignace Murwanashyaka mort en Allemagne 17 avril 2019
    Ce ressortissant rwandais vivait en exil en Allemagne depuis une trentaine d'années et était poursuivi pour des crimes commis en RDC. Âgé de 55 ans, Ignace Murwanashyaka était jugé pour son rôle en lien avec les FDLR.
  • Mali : Ibrahim Boubacar Keïta peine à convaincre 17 avril 2019
    Beaucoup de Maliens jugent les annonces faites par le président lors de son allocution télévisée insuffisantes.
  • Burkina : la main tendue de Compaoré suscite des doutes 17 avril 2019
    Depuis la Côte d'Ivoire où il est en exil, Blaise Compaoré se dit prêt à soutenir le pouvoir à Ouagadougou dans sa lutte contre le terrorisme. L'opinion publique reste divisée.
  • Juve & Ajax: "des enfants qui jouent comme des adultes" Erik ten Hag 17 avril 2019
    Après le Real, triple tenant du titre, c'est l'équipe de Ronaldo, le monsieur Ligue des champions que Frenckie De Jong et sa bande ont laissée au tapis. Douze ans après,le club néerlandais retrouve les demi-finales.
  • Dieselgate : l'ex PDG de Volkswagen risque 10 ans de prison 16 avril 2019
    Martin Winterkorn a été inculpé de fraude aggravée dans l'affaire du Dieselgate, lorsque le constructeur avait truqué ses véhicules pour les faire paraitre moins polluants.
  • L'UA prudente en Algérie mais ferme au Soudan 16 avril 2019
    L'Union africaine a imposé un ultimatum aux militaires soudanais pour quitter le pouvoir. Mais en Algérie où la rue maintient la pression, l'UA s'est limitée à un appel au dialogue pour appliquer des réformes rejetées.
  • Citation de la semaine 16 avril 2019
    "Les changements climatiques ont un impact sur les abeilles à cause de la hausse des températures. Elles peuvent s'adapter à certaines températures, mais au-delà, leur survie est menacée."( Kiatoko Nkoba,ICIPE)