Dissolution du conseil communal de Siguiri : « ils n’ont qu’à vider la commune, le maire et ses hommes n’ont rien fait » (citoyens)

Print Friendly, PDF & Email

Le conseil  communal de Siguiri a été dissout pour « mauvaise gestion et détournement des ressources de la collectivité ». Une décision qui fait suite à un décret présidentiel lu le week-end dernier à la télévision nationale. Dans la cité du Mandé (Siguiri), les citoyens accueillent cette nouvelle à bras ouverts.

Moussa Touré est un restaurateur rencontré près de la maison des jeunes de Siguiri : « L’argent qui rentre dans les caisses de la mairie de Siguiri est trop mais le maire n’a pas pu construire même une école ou un centre de santé. Moi
j’apprécie beaucoup cette dissolution,  ils n’ont qu’à vider la commune parce que le maire et ses hommes n’ont rien fait, ils ont été élus juste parce qu’ils sont du RPG, d’ailleurs c’est ce RPG qui nous a mis en retard. »

Le colonel Douramoudou Keïta qui a été relevé de ses fonctions de préfet, aura été l’homme à tout faire de la commune urbaine de Siguiri, estime un citoyen qui se réjouit aussi de la dissolution du conseil communal.

Bamory Touré : « Les caniveaux étaient bouchés, c’est le préfet qui les a déboucher, c’est lui aussi qui a ordonné l’envoie des camions bennes pour nettoyer la ville. La mairie n’a rien fait du tout. Le maire et son entourage ne faisaient que manger l’argent. »

Le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation devra mettre en place une délégation spéciale pour la conduite des affaires de la collectivité urbaine de Siguiri. Mais en attendant son installation, certains citoyens formulent leurs attentes.

C’est le cas de Moustapha Hadj Camara : « Moi je veux que le prochain maire ait pitié de la Guinée et de Siguiri. Qu’il réfléchisse bien et fasse un travail satisfaisant pour la jeunesse. »

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.