Distribution des cartes à Kankan : “90% des électeurs sont en possession de leurs cartes” (CEPI)

Print Friendly, PDF & Email

Entamé le 19 septembre dernier, le processus de distribution des cartes d’électeur se poursuit à travers le pays. Pour voter leurs candidats respectifs le 18 octobre prochain, les Guinéens doivent d’abord se procurer le sésame électoral.

Dans la circonscription électorale de Kankan, fief du pouvoir, les choses vont bon train, puisque le niveau d’avancement de la distribution est à 90%. Ces chiffres ont été donnés par la commission électorale préfectorale indépendante ce jeudi 08 octobre 2020, à travers Sékou Mara, trésorier à la CEPI de Kankan.

« Cette distribution des cartes d’électeur se passe bien à Kankan. Si je prends au niveau des sous-préfectures, là d’ailleurs, c’est rapide parce que les CESPI qui sont là-bas ont fait un planning de répartition des cartes d’électeur. En ce qui concerne la commune urbaine, nous sommes à 97% de répartition de façon globale. Lorsque vous prenez les 27 quartiers, vous allez retrouver que 18 à 20 quartiers sont à 90%, je suis sûr que d’ici le jour-j tous les citoyens seront en possession de leurs cartes d’électeurs », précise-t-il.

Selon lui, la circonscription électorale de Kankan compte au total 201 commissions de distribution dont une soixantaine dans la commune urbaine.

« Au niveau de notre circonscription électorale de Kankan, c’est-à-dire les 12 sous-préfectures et la commune urbaine, nous avons au total 201 commissions de distribution dont une soixantaine dans la commune urbaine », dira-t-il.

La lenteur des citoyens dans le retrait de leurs cartes est en quelques sortes la difficulté rencontrée par les commissions de distribution, Sékou Mara : « Nos commissions ont cette petite difficulté, la lenteur des citoyens. Et ce constat a été fait pendant la première semaine. Mais les semaines qui ont suivi, la commission a fait la mobilisation, c’est-à-dire passer de porte à porte avec les cartes. 90% des électeurs sont en possession de leurs cartes », confirme-t-il.

Pour terminer ce responsable de la CEPI de Kankan invite les citoyens qui traînent encore les pas à aller retirer leurs cartes d’électeur.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.