District de Kambaya (Tougué) : le gouverneur Madifing accusé d’avoir installé un ancien condamné

Print Friendly, PDF & Email

La préfecture de Tougué qualifiée par certains comme préfecture par excellence dans le vol de bétails n’a pas encore fini de nous livrer tous ses secrets. D’après notre constat, ‘’les spécialistes en cette matière’’ commencent à occuper des postes de responsabilité. Ce, malgré l’opposition des populations.

Selon nos informations, à Kambaya, c’est un voleur de bétails condamné en 2005 à 8 ans de prison ferme, du nom de Mamadou Aladjey Baldé, qui a été installé ce mardi 31 août 2021, au poste de  président dudit district. Une situation qui fait polémique dans cette juridiction.

A en croire, l’ancien président de la délégation spéciale de Tougué, cette situation a été rendue possible par le gouverneur de la région administrative de Labé, Elhadj Madifing Diané.

« Des documents ont été envoyés et qui expliquent de fond en comble comment les responsables de nos localités ont été choisis. Parmi ces dispositions, il a été dit que toute personne poursuivie ou condamnée n’est pas admissible à un tel  poste de responsabilité. D’après l’actuel protocole d’accord, il a été convenu que c’est le parti qui a remporté dans une commune lors des élections communales de 2018 qui va choisir les responsables des communes rurales, districts et quartiers. Mais vous n’êtes pas sans savoir que le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation avait suspendu la procédure jusqu’à nouvelle ordre. Ici on avait commencé la procédure, mais par respect de la décision du ministre, nous avons suspendu les installations. Donc dans la foulée, les autorités préfectorales de Tougué sont allées à Kambaya pour démettre le président du district et le remplacer par Mamadou Aladjey Baldé, sans expliquer les raisons de cette décision. Après l’installation de Mamadou Aladjey Baldé, les citoyens ont manifesté leur désapprobation. Et les fils résidents et ressortissants de Kambaya ont écrit au gouverneur de région. Donc hier, le gouverneur est allé à Kambaya. Mais à la surprise des populations, il (Elhadj Madifing Diané) a confirmé Mamadou Aladjey Baldé au poste de président du district. Ce dernier est un voleur de bétails et il a été condamné, détenu à Labé, Kindia et Conakry. Jusqu’à présent, il ne fait pas l’unanimité », explique Mamadou Sacko Barry.

Même si Mamadou Aladjey Baldé reconnait avoir été condamné, il balaie néanmoins d’un revers de la main ces accusations portées contre sa personne.

« Sacko Barry a raison, j’ai été emprisonné à Labé, Kindia et à la maison centrale de Conakry. Mais c’est Sacko Barry qui a monté ce mensonge de toute pièce contre moi pour que je sois condamné et emprisonné. Il a écrit à sans loi (président de la coordination Hally poular ndlr) pour lui dire que je suis un voleur de bétails, c’était en 2005, à l’époque j’étais aussi le président du district de Kambaya, j’ai été condamné à 8 ans, mais je n’ai fais que 6 mois. Puisque j’avais interjeté appel et la Cour d’Appel a renvoyé ‘’Sans loi’’ à mieux se pourvoir. J’ai été donc libéré avec mes coaccusés. C’est Sacko Barry qui a orchestré mon arrestation et ma condamnation. Actuellement, je suis le président du district de Kambaya. Ce qui s’est passé hier à Kambaya est historique, le gouverneur est témoin », a déclaré le très contesté Mamadou Aladjey Baldé.

Affaire à suivre !

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.