Division au sein du RPG, à Kindia : qui de Taliby ou Oyé est le parrain du parti ?

Print Friendly, PDF & Email

Le parrain du RPG Arc-en-ciel à Kindia est-il Cheick Taliby Sylla ou le ministre de l’environnement Oyé Guilavogui ? La réponse à cette épineuse question crée un clivage au sein du parti au pouvoir, à moins de deux mois de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.

Depui la sortie du ministre d’État, ministre de l’environnement des eaux et forêts le week-end dernier relative à l’attitude de certains chefs de quartiers ouvrant une parenthèse sur l’ethnocentrisme à Kindia, la colère clanique se multiplie. Ce jeudi 20 août 2020, les partisans de l’ex-ministre de l’énergie, ont envahi la salle de délibération de la mairie pour insister sur la rehabilitation des soussous et la problématique de la coordination de la basse côte qui fait jaser.

C’est suite à des interventions jugées objectitives et rassembleuses que s’est déroulée cette réunion. Encore sans surprise, le président de la coordination du Rpg Arc-en-ciel Kindia, Abdoulaye Pablo Camara a décliné l’objectif de la rencontre en ces termes :

 « Nous sommes réunis ici ce soir pour débattre de certains problèmes  qui ont surgi la semaine dernière, qui nous a mis mal à l’aise en nous disant qu’ils ne veulent pas entendre l’affaire de soussou à Kindia. Que ça s’arrête, ça s’arrête. Nous, nous sommes nés soussou on mourra  soussou. En plus, nous, notre coordination est reconnue, notre président est Kassory Fofana. Celui qui dit qu’elle n’est pas reconnue moi, je dis non et non. Kiridi Bangoura est le vice-président, Elhadj Aly Jamal fait partie de ce bureau, Malik Sankon également, Mamaïssata Aribo et tant d’autres. Puisque notre président Kassory accompagne les actions du professeur Alpha Condé, on ne peut pas se mettre à l’écart. Pour nous, c’est la cause des soussous que nous défendons. Celui qui dit qu’il ne défend pas la cause des soussous on le refuse », a-t-il laissé entendre avec fermeté.

Quant au sujet lié à l’ethnocentrisme, Juliette Loua, l’une des participantes à cette réunion, se réjouit et demande plutôt aux Guinéens de s’unir. 

« Ce qui m’a marquée dans cette réunion, monsieur Camara essaie de réunir tout le peuple de Guinée, spécialement la coordination de la basse Guinée. Et moi, je suis née en basse Guinée, j’ai grandi en basse Guinée et je travaille en basse Guinée. Donc cela m’a tellement émue, je suis vraiment contente de tout ce qui s’est dit. On doit se donner la main au nom de la paix pour que la Guinée avance. Le message que j’ai pour mes frères et sœurs qui vivent à Kindia, on doit s’unir. Quand on parle de la basse Guinée, la forêt fait partie, les peulhs font partie, les malinkés font partie. Toutes les ethnies et surtout respecter les principes de la basse Guinée. On vit chez eux, on doit faire ce qu’ils veulent, donc rien que la paix pour le développement de notre pays », a-t-elle conclu.

Pour l’heure, la coordination nationale du RPG Arc-en-ciel ne s’est pas investie pour mettre terme à cette division qui mine au jour le jour le parti au pouvoir dans la cite de Manga Kindi Camara.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.