Dixinn: libération des 9 personnes interpellées lors d’un anniversaire à Kipé

Print Friendly, PDF & Email

Interpellés en cette période  d’ Etat  d’urgence sanitaire, alors qu’ils participaient à une fête d’anniversaire le jeudi dernier à Kakimbo, dans la commune de Ratoma, les 9 jeunes ont été  jugés et libérés, ce mardi 24 août par le Tribunal de première instance de Dixinn. Six (6) d’entre eux s’en sont sortis avec une condamnation de 2 mois, assortie  de sursis. 

Il s’agit de Mariam Bangoura,  Alpha Bah, Henry Emmanuel Foula, Mohamed Kourouma, Alseny Fofana, Kerfala Cissé, Ismaël Dramé, Thierno Diallo et Tichou Pakile, tous âgés d’une  vingtaine d’années et poursuivis pour « atteinte à la santé publique ».

A tour de rôle  à la barre, les prévenus ont nié les faits. Avant de rappeler qu’au moment où les policiers ont fait une descente sur les lieux, l’anniversaire qui était prévu de 15 heures à 20 heures était déjà fini. Et ils ont aussi affirmé que l’appartement dans lequel la fête a été  organisée était louée pour 24 heures et que toutes les dispositions sanitaires ont été prises lors de la fête. Et les  prévenus ont également indiqué que leurs biens  ont été  emportés par les agents qui ont procédé à leur arrestation. 

C’est le cas du jeune Alseny Fofana qui dit être locataire de l’immeuble où l’anniversaire a été organisé. « Moi je n’étais pas dans la pièce où l’anniversaire s’est tenu. Seulement  je loge  dans  le même  immeuble. Je suis en Guinée  pour  un séjour. Mais j’ai été arrêté par la police dans ma chambre. Ils ont emporté tous mes habits, mon téléphone, mon passeport espagnol, ma carte d’identité espagnole et mon permis de conduire espagnol. Une somme de 3 millions de francs guinéens et 300 € », a-t-il confié.

Lors des réquisitoires, le procureur Boubacar Bah a requis au tribunal de retenir dans les liens de la prévention les prévenus: Mariam Bangoura, Alpha Bah, Henry Emmanuel Foula, Mohamed Kourouma, Kerfala Cissé et Ismaël Dramé. Pour répression, de les condamner à 3 mois de prison, assortie de sursis. Il a par contre demandé de relaxer purement et simplement les nommés: Alseny Fofana, Thierno Diallo et Tichou Pakile.

Quant à la défense, à sa tête Me Mohamed Traoré, elle a déclaré que l’infraction n’est pas établie. Et elle a demandé au tribunal de relaxer purement et simplement leurs clients. Et elle a aussi sollicité la restitution des biens pris sur leurs clients lors de leur arrestation. 

Dans sa sentence rendue publique, la juge Adama Sylla a déclaré Mariam Bangoura, Alpha Bah, Henry Emmanuel Foula, Mohamed Kourouma, Kerfala Cissé et Ismaël Dramé coupables. Ils ont été condamnés à 2 mois de prison, assortie de sursis. 

Les prévenus, Alseny Fofana, Thierno Diallo et Tichou Pakile ont été renvoyés à des fins de la poursuite. 

Elisa Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.