DK : « je n’ai accordé mon pardon à personne… »

Print Friendly, PDF & Email

Ousmane Gnelloy Diallo, influenceur sur les réseaux sociaux, membre du RPG Arc-en-ciel (ancien parti au pouvoir) pourra-t-il bientôt sortir de prison ? Possible, mais sans le concours de Kadiatou Biro Diallo DK, la plaignante qui le poursuit pour injures contre son père, le célèbre Elhadj Boubacar Biro Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale.

Contrairement à la vague rumeur qui circule depuis des heures sur un pardon qu’elle aurait accordé au jeune Gnelloy, DK dit n’avoir plus ce pouvoir.

« Je n’ai accordé mon pardon à personne. Quel pouvoir ai-je maintenant pour le faire à cette phase de la procédure? », répond-elle à Mediaguinee.

Poursuivi pour « menaces de mort et injures publiques » à la requête de  Kadiatou Biro Diallo « DK », la Cour d’Appel de Conakry, à travers le juge Mangadouba Sow, a condamné, le jeudi 28 octobre dernier, le jeune activiste des réseaux sociaux, Ousmane Gnelloy (Alpha Ousmane Diallo à l’état civil) à 2 ans de prison ferme. 

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.