Doko : révoltés contre l’insécurité, des jeunes saccagent le poste de gendarmerie

Print Friendly, PDF & Email

Plusieurs jeunes de la sous-préfecture de Doko située à 50 km de la commune de Siguiri ont manifesté ce mercredi, 21 octobre 2020 contre le taux élevé de banditisme mais aussi contre l’assassinat d’un orpailleur du nom d’Oumar Sylla âgé de 35 ans, marié à 2 femmes et père de 4 enfants.

Ce jeune orpailleur a été assassiné à quelques mètres de sa concession et ses assassins ont emporté tout ce qu’il avait. Selon nos informations, C’est surtout cet assassinat qui a mis les jeunes en colère contre les forces de l’ordre de la localité. C’est ainsi qu’ils se sont violemment attaqués au poste de gendarmerie.

« Nous allons pousser jusqu’au bout parce que les malfaiteurs ont trop abusé. C’est pourquoi nous sommes en train de brûler la gendarmerie dont les agents ne font rien pour contrecarrer les malfrats qui continuent de troubler nos sommeils. Hier, on a arrêté un jeune soupçonné et nous avons immédiatement réglé son compte. Pour le deuxième jeune soupçonné, il a été arrêté par la gendarmerie mais nous avons appris qu’on l’a envoyé à Siguiri. C’est pourquoi nous sommes venus brûler la gendarmerie », nous a confié un manifestant.

Poursuivant, notre interlocuteur précise que plus de quatre concessions soupçonnées être les nids des présumés bandits ont été également saccagées.

A préciser que la sous-préfecture de Doko connait aujourd’hui des attaques à main armée par des inconnus. Une situation qui est devenue une véritable inquiétude. Car, des populations de la locailté n’évoluent que dans l’orpaillage.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.