Frontières : à Doko (Siguiri), le ministre Bouréma Condé s’engage à travailler de concert avec les autres pays voisins

Print Friendly, PDF & Email

La 11ème Journée africaine des frontières a été célébrée ce jeudi 7 Juin 2021, à Doko, une sous-préfecture relevant de la préfecture de Siguiri, dans le strict respect des mesures barrières. Une cérémonie présidée par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Général de division Bouréma Condé, qui avait à ses côtés l’Inspecteur général de police, Ansoumane Camara ‘’Baffoé’’ (Directeur général de la Police nationale, représentant son ministre Damantang Albert Camara), le Directeur national de l’Administration du Territoire, le Directeur national de la Réglementation administrative et des Frontières, le Directeur national adjoint de la Réglementation administrative et des frontières, le Gouverneur de la région administrative de Kankan, le préfet de Siguiri, le préfet de Mandiana, les sous-préfets de Siguiri, des cadres de la DNRAF. C’était en présence  des représentants de l’OIM, du conseiller technique de GIZ en matière de frontières en Guinée (M. David Léno) et de son homologue du Mali, des présidents des Groupements locaux de coopération transfrontalière (Siguiri-Kangaba et Yanfolila-Mandiana). La délégation malienne, composée d’administrateurs territoriaux et d’élus locaux, était conduite par le gouverneur de la région de Sikasso, M. Sinè Dembélé.

Avant la cérémonie proprement dite, le ministre Bouréma Condé, en compagnie du Directeur général de la Police nationale, a inauguré la CMIS N° 15 de Siguiri, à Bafindala et relancé les travaux de bitumage de la voirie de la commune urbaine.  

Dans le district de Kolenda (sous-préfecture de Doko), l’on a procédé à l’inauguration du poste frontalier construit par l’OIM avec un accompagnement financier de KOICA (Agence coréenne de coopération internationale). Des motos toutes neuves ont été également offertes à la Guinée par ces partenaires dans le cadre du renforcement des capacités de la police des frontières.

A Doko, les discours dédiés à la célébration de la 11ème Journée Africaine des Frontières ont été prononcés devant une foule enthousiaste et qui adhère totalement aux idéaux et à la politique du président de la République, Pr. Alpha Condé. Le thème retenu cette année parl’Union Africaine, c’est «Arts, Culture et Patrimoine : leviers pour construire l’Afrique que nous voulons ».

Après la prestation des Donzos (chasseurs traditionnels), des paroliers Adama Diabaté et Filani Sékou Kouyaté, des groupes de sèrès, l’honneur est revenu au maire de la commune rurale de Doko de tenir le discours de bienvenue. Un discours dans lequel Djemori Djekoria Diabaté a fait savoir que depuis 2019, les collectivités frontalières des cercles de Kangaba et Yanfolila (Mali) et celles de Siguiri et Mandiana (Guinée) se sont engagées dans une dynamique de coopération transfrontalière en vue d’améliorer les conditions de vie des populations de l’espace frontalier.

Dans son intervention de circonstance, le chef de la délégation malienne, M. Sinè Dembélé (Gouverneur de Sikasso), a rappelé la solidité des liens d’amitié et de fraternité qui ont toujours existé entre la Guinée et le Mali.

Prenant la parole, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Général de division Bouréma Condé, a tenu à réaffirmer l’engagement et la disponibilité du Gouvernement guinéen à travailler de concert avec les autorités des pays voisins pour faire des frontières non pas des  barrières étanches mais des passerelles de plaisance.

Au nom du chef de l’Etat et de son Premier ministre, il a vivement remercié les braves populations de Doko pour leur forte mobilisation et la qualité de l’organisation pour célébrer la très fructueuse coopération guinéo-malienne en marge de la 11ème Journée Africaine des Frontières. Il exprimera toute sa gratitude à l’endroit des partenaires techniques et financiers que sont la GIZ (Coopération allemande), l’OIM et KOICA (Agence coréenne de coopération internationale) pour l’appui constant et inestimable apporté à la Guinée dans leurs domaines respectifs. La journée s’est terminée par un match de gala au stade sous-préfectoral de Doko.

A noter que partout où elle est passée, la délégation conduite par le ministre Bouréma Condé a rendu une visite de courtoisie à la notabilité. A Tombökö et Soumbarakoba, deux districts de Doko, les populations ont réservé un accueil chaleureux à la délégation et réaffirmé leur soutien sans faille au président Alpha Condé et à son gouvernement.

Service Communication du MATD

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.