Donghel-Sigon ( Mali) : 250 hectares de culture dévastés par des insectes (chenilles)

Print Friendly, PDF & Email

Depuis près de trois (3) semaines, des chenilles dictent leur loi sur la flore dans la sous-préfecture de Donghel-sigon, péfecture de Mali au nord de la région administrative de Labé. À ce jour, ces chenilles ont dévasté 250 hectares et la population ne sait plus à quel saint se vouer. Elle (population) demande de l’aide auprès des autorités afin que le reste de leurs cultures ne soient davantage touchées par ces insectes dévastateurs (chenilles).

Joint au téléphone par le correspondant de MEDIAGUINEE, Ibrahima Diallo enseignant à Donghel-Sigon a bien voulu nous édifier sur la situation. « Depuis plus deux semaines, tout le village de Donghel-Sigon est pris en otage par ces chenilles de trois types. Certains sont blancs, d’autres noirs et rouges. Ils ont une longueur de 5 centimètres. Actuellement, 250 hectares ont été dévastés, des champs de riz et de maïs en font parti des cultures touchées », dira-t-il.

Informé, le président du district de Kaala, village le plus touché a aussitôt informé le sous-préfet de Donghel-Sigon. Mais à en croire nos sources, aucune autorité préfectorale n’est encore venu sur place pour s’enquérir des réalités et constater les dégâts.

Affaire à suivre !

Amadou Tidiane Diallo , correspondant à Labé. 

+224 620 44 25 83 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.