Double scrutin en Guinée : la position de la Cedeao a-t-elle changé ?

Print Friendly, PDF & Email

Sur RFI, le président de la commission de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest Jean-Claude Kassi Brou s’est prononcé sur le double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier, boycotté par les principaux partis de l’opposition guinéenne.

« Nous n’avons pas de réaction puisque nous n’avons pas envoyé de mission d’observation pour les élections. Nous avions dit que nous pensons qu’il fallait un dialogue politique, que les élections soient inclusives en plus donc de la question du fichier. Pour toutes ces raisons, la CEDEAO n’a pas envoyé de mission d’observation de ces élections », répond l’Ivoirien Brou.

Ces résultats, vous les jugez crédibles ou pas ? « Je ne peux pas juger quelque chose que je n’ai pas observé », tranche-t-il en marge du sommet extraordinaire de la Cedeao par visioconférence.

La Guinée, après plusieurs reports, a organisé le double scrutin qui a été émaillé de violences en certains endroits. La nouvelle constitution a été finalement promulguée et la nouvelle assemblée nationale est entrée en fonction le 22 avril dernier avec à sa tête l’honorable Amadou Damaro Camara du RPG Arc-en-ciel (au pouvoir).

Thierno Sadou Diallo

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!