Douche froide pour Embaló : la Cedeao donne un second mandat au président ghanéen…

Print Friendly, PDF & Email

Le président de Guinée-Bissau Umaro Sissoco Embaló, doit ronger son frein. Lui qui, selon le journal Africaintelligence, démarchait ses pairs pour succéder au président ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo à la tête de la Cedeao. C’est désormais acté : le président du Ghana doit continuer pour un 2è mandat à la tête de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao. C’est ce qu’ont décidé le 2 février dernier les chefs d’Etat, réunis en session extraordinaire, par visioconférence, à la veille du 34è session ordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine relative au point sur l’élection de la nouvelle équipe dirigeante de la commission de l’Union africaine. Communiqué final…

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.