Doukouréla/Beyla : près de 100 cases réduites en cendres

Print Friendly, PDF & Email

La localité de Doukouréla, située à 8 kilomètres de la préfecture de Beyla, au sud du pays, a connu un immense incendie qui serait causé par un feu de brousse.

Au total, ce sont plus de 95 cases et 15 maisons qui sont parties en fumées ce week-end.

Une information confirmée par le président de district Allassane Komy Doukouré.

“Hier, c’était le jour du marché hebdomadaire de Beyla. Donc, une bonne partie des citoyens étaient allés au marché. C’est donc à 14 heures 30 que le feu a quitté la brousse pour venir en ville. Et pendant ce temps, il n’y avait pas assez de personnes.

C’est comme ça que le feu a continué à ravager les cases et maisons sur son chemin.

On a tout perdu. Même le château de la SEG n’a pas été épargné mais aussi nos magasins de stock où se trouvaient du maïs, du riz, du fonio, tous sont partis dans cet incendie. Le bilan est lourd », déplore M. Doukouré.

Une des victimes, Loncény Doukouré dit avoir beaucoup de biens. « Notre maison chambre chalon et 4 chambres sont partis dans cet incendie.

On a tout perdu, c’est regrettable. Mais que faire c’est la volonté de Dieu. Mais nous lançons un appel aux personnes de bonne volonté de nous venir en aide », dit-il.

Aussi faut-il rappeler que le ministre docteur Ibrahima Kourouma de l’Aménagement du Territoire, originaire de cette localité, était présent sur les lieux du drame en compagnie des autorités locales de Beyla.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.