Doussou Condé rend hommage à Aminata Touré, fille Syli

Print Friendly, PDF & Email

Une pluie d’hommages continue à Hadja Aminata, fille du président Ahmed Sékou Touré, père de l’indépendance de la Guinée et maire de Kaloum. Madame Sanoh Doussou Condé, activiste guinéenne en Amérique du Nord qui a connu la défunte a indiqué que la femme Syli était vraiment la fille de son père.

« Les mots me manquent pour décrire n’koro Ami. Elle était unique dans sa façon de faire. Fille d’un grand président africain, elle est restée la Guinéenne tout court. Humble, sociable, respectueuse, entreprenante, affable, n’koro Ami a étudié comme tous les autres enfants pauvres du pays. La Guinée et tous ceux qui l’ont connue la pleurent et la pleureront pour toujours. Sa victoire sans appel à Kaloum avec « Kaloum Yigui » est une reconnaissance de la laborieuse population de Kaloum faite à son père qui fut un très grand homme, mais aussi à sa mère, native des îles. N’koro Ami n’avait pas d’ethnie ni de région. Elle a aimé la Guinée comme son père, elle a aimé les Guinéens comme son père, elle était aussi intelligente comme son père. Ami va manquer à notre pays. Elle est partie à jamais, mais elle restera dans nos cœurs. Elle qui m’a aimée. J’adresse mes sincères condoléances à ses enfants, à maman Hadja Andrée Touré, à Mohamed Touré, au PDG-RDA et à tout le peuple de Guinée qu’elle a choyé toute sa vie. Dors en pays, n’koro »

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.