Dr Fodé Oussou Fofana, VP/UFDG : ”ma conviction n’est pas à monnayer”

Print Friendly, PDF & Email

Ma conviction n’est pas à monnayer ! Le revirement spectaculaire de bon nombre de politiciens dans notre pays a contribué à accréditer, aux yeux de l’opinion, la thèse selon laquelle la conviction en politique n’est qu’un concept imaginaire. Les Guinéens continuent de suivre, médusés, les épisodes de reniements, de revirements, de ralliements d’anciens opposants au pouvoir en attendant la prochaine saison de la série toujours ponctuée d’intrigues et de rebondissements en tous genres. Notre démocratie n’en sort certainement pas grandie et la crise de défiance entre citoyens et politiques entretenue par la transhumance politique se renforce inévitablement. En cette période de crise sanitaire qui apparaît propice à la réflexion, j’en viens, dans un exercice d’introspection, à questionner mon engagement politique et ce qui le motive fondamentalement. Il s’est toujours agi et il s’agira pour moi des valeurs d’honnêteté, de probité, de loyauté et de constance et elles ne sauraient souffrir d’aucune compromission. Aucun poste, aucun émolument ne viendra piétiner ces valeurs. Je suis loin de ce politicien aux convictions de pacotille prêt à renier tous ses engagements par cupidité à l’instar de certains membres de l’opposition républicaine devenus des cas de jurisprudence assez édifiants. Je souhaite pouvoir me regarder dans un miroir et ne pas fuir l’image qui m’est renvoyée. Je souhaite pouvoir laisser à la postérité ma dignité, le seul héritage de valeur que je léguerai à mes enfants. Le seul héritage qui vaille en définitive. Il est parfois des silences éloquents qui traduisent mieux qu’aucun mot notre état d’esprit. La situation qui prévaut dans notre pays est telle qu’aucun sujet d’actualité politique n’appelle de commentaires particuliers de ma part. Certainement pas la Constitution frelatée du RPG imposée au peuple de Guinée après avoir déployé l’artillerie lourde et enclenché la machine de répression. Je suis fier d’appartenir à un Parti qui a su construire un véritable héritage fondé sur des valeurs d’une solidité à toute épreuve ayant résisté à toutes les expressions possibles du terrorisme d’État. Je rends hommage à ses militants et sympathisants. Je suis fier d’appartenir à un Parti dirigé par un homme qui exècre l’injustice, d’où qu’elle vienne, qui encense l’égalité, la liberté, la responsabilité individuelle, l’humilité, la méritocratie, la rigueur, un homme dont l’honnêteté intellectuelle détonne dans un paysage politique où le vice est préféré à la vertu. Je resterai fidèle à Cellou Dalein Diallo aussi longtemps qu’il continuera d’incarner ces valeurs, de les promouvoir et de les traduire concrètement dans toutes les sphères de la société lorsque les Guinéens l’investiront de leur confiance et le porteront à la magistrature suprême du pays. C’est cette Guinée où régneront en maîtresses toutes ces valeurs que j’ambitionne pour mes enfants et mes petits-enfants et je me battrai jusqu’à mon dernier souffle pour leur triomphe. C’est le combat de toute une vie et je le mènerai au sein de l’UFDG.

Dr Fodé Oussou FOFANA, Vice-président de l’UFDG

Tél : +224628295212

E-mail : fofto2000@gmail.com

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.