Le ministre de la Ville Dr Ibrahima Kourouma à Kankan : ‘’tous les domaines de l’Etat bradés retourneront à l’Etat’’

Print Friendly, PDF & Email

Le nouveau patron du ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma était ce jeudi 22 février en conclave avec les cadres régionaux et préfectoraux de son service. Objectif, s’imprégner du niveau de fonctionnement des services déconcentrés de son département dans la région de Kankan.

Dans son allocution de circonstance, le gouverneur de Kankan a après avoir souhaité la bienvenue à ses hôtes. Il a en outre attiré l’attention du ministre sur les maux dont souffrent les populations de la part des agents des services de l’habitat.

‘’La gestion des domaines aujourd’hui est un véritable casse-tête, la population en souffre énormément. Vous pouvez aujourd’hui constater deux ou trois personnes se réclamer toutes propriétaires d’une même parcelle et toutes pour la plupart des cas malheureusement détiennent des plans de mass établis par vos services’’, dira-t-il avant d’ajouter :

‘’Nous avons grand espoir qu’après votre départ que chacun mettra de l’eau dans son vin et qu’après votre passage tout sera tiré au clair pour que la population cesse de souffrir…’’

Pour sa part, le directeur régional de la ville et de l’aménagement du territoire a étalé les problèmes auxquels son service est confronté. ‘’La première difficulté au niveau de nos services, c’est le manque de personnels, le manque est très notoire en ce sens qu’au niveau de la direction régionale, le personnel se limite à ma personne et mon adjoint, c’est un dénominateur commun que le service soit régional ou préfectoral.‘’

Poursuivant, Mohamed Camara  a rappelé les relations qui lient son service aux services préfectoraux de la ville et de l’aménagement du territoire  de la région de Kankan. ‘’Depuis que je suis aux affaires ici rien ne va dans le cadre du travail en ce qui concerne la relation entre la direction préfectorale et la direction régionale, la seule bonne relation que je peux vous signaler ici c’est la relation sociale, moi-zmême je pose la question pourquoi existe les directions régionales dans les régions administratives’’

En répondant aux préoccupations que vient de porter à sa connaissance par le responsable régional de son service, le ministre Kourouma a, dans un ton franc a déclaré : ‘’Le problème du personnel, c’est vrai ça existe mais ce que vous ne dites pas M. le directeur régional ou ce que vos directeurs préfectoraux ne vous disent pas, en effectif ils sont en surnombre posez les la question ils ont combien de stagiaires et posez les la question ils ont combien de bénévoles. Mais ce sont eux là qu’ils utilisent pour aller faire des aménagements clandestins. Ils préfèrent entretenir ces stagiaires, ces volontaires parce que ça les permet de vendre des terres pendant que vous, vous vous battez, il faut qu’il ait des cadres eux ils n’en veulent pas ,ils se plaisent dans ces conditions si nous réussissons à mettre fin à cela nous allons réduire beaucoup de choses. Tous les domaines de l’Etat bradés retournerons à l’Etat’’, renchérit-il.

S’agissant des problèmes énumérés par le gouverneur Garé, le numéro 1 de la ville et de l’aménagement du territoire précise et menace : ‘’On a des problèmes, tous ces problèmes par ce que tous nos administrateurs sont en train de faire des bradages on vend un terrain à dix personnes. On fait l’abus du pouvoir parce que je suis chef du cadastre, je suis ceci, je t’arrache tes terres sans motif pourquoi cet abus ? M. le gouverneur beaucoup de ces cadres que vous avez devant vous ici s’ils sont dans la fraude ils partiront certains même avant que je ne quitte.’’

Reste à voir désormais si l’ex-ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire pourrait faire renaître l’espoir jadis perdu par les pauvres populations face à la gestion incohérente des services déconcentrés de son département.

Alpha Oumar Koita, correspondant à Kankan 

+224 622160720                                                 

 

1 Commentaire
  1. kaloga 3 ans il y a
    Repondre

    c’est toujours les mêmes musiques que les ministres de ce département ne cessent de nous chanter . A commencer par leur chef suprême qui nous a passé le même sermon; alors quand ils récupèrent ces domaines de l’État il vont ensuite les bailler aux chintoks. Nous sommes dans le pays de ALPHA CONDE en 2018.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.