Dr Mauro : ‘’si Alpha Condé veut que ça change, il doit changer tout ce qui est autour de lui’’

Print Friendly, PDF & Email

Quelques jours après l’investiture du Président Alpha Condé pour un troisième mandat de suite à la tête de la République de Guinée, les attentes de la population mais aussi de certains candidats malheureux à la présidentielle du 18 octobre dernier se font sentir. C’est le cas de Dr Mauro Mandjouf Sidibé, gynécologue-accoucheur de profession et leader du parti Alliance des Forces du Changement (AFC). Il s’attend à ce que le Professeur Alpha Condé appelle son véritable adversaire politique Cellou Dalein Diallo président de l’UFDG, autour de la table pour un dialogue.

S’il Alpha Condé veut que ça change, il doit changer tout ce qui est autour de lui. Il faut qu’il commence à balayer autour de sa propre maison. Tous ceux qui sont avec lui aujourd’hui, même s’il laisse une seule personne ce serait mal vu

« Moi, mon attente c’est le dialogue, j’ai toujours prôné le dialogue, c’est pour cela que je n’ai pas posé de revendication parce que je savais que ça ne servait à rien. Les résultats étant biaisés à la base, je dis qu’il faut maintenant dialoguer et trouver un consensus. Ceci a été toujours ma position et je ne change pas. Donc jusqu’à présent je pense qu’avec le dialogue on peut faire la paix des braves. Je pense que le Président de la République est le mieux placé pour tendre la main aux autres. Tendre la main, il ne faut que ce soit théorique. Ouattara a appelé Bédié devant tout le monde pour discuter avec lui. Donc il n’a qu’à appeler Dalein, si Dalein refuse ce dialogue, le problème serait tout autre. Il n’a qu’à appeler Dalein. Ils vont s’asseoir et parler, s’il veut, il peut étendre ce dialogue à tout le monde mais ça c’est déjà un départ », estime-t-il.

Autre que le dialogue, Dr Sidibé s’attend aussi à un changement radical dans le gouvernement. Selon lui, le chef de l’Etat doit revoir son entourage et y apporter un réel changement.

« Donc moi, mon attente d’abord c’est le dialogue ensuite le changement. Le changement aussi je ne me fais pas d’illusion. On ne peut jamais faire du neuf avec du vieux. S’il veut que ça change, il doit changer tout ce qui est autour de lui. Il faut qu’il commence à balayer autour de sa propre maison. Tous ceux qui sont avec lui aujourd’hui, même s’il laisse une seule personne ce serait mal vu. Vous savez lorsqu’on a un grain de cacahuète pourri dans sa bouche on va cracher la bouchée. Donc il faut qu’il change et que ça change radicalement, c’est ce à quoi je m’attends », dit-il sans langue de bois.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.