Connect with us

A la Une

Dr Nasser Keïta: « une stupidité énorme de vouloir penser une seule fois à adhérer à la zone CFA »

Published

on

Dr Nasser Keïta est un éminent économiste en service à la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG). Répondant à une (possible) adhésion de la Guinée à la zone cfa, Dr Keita estime qu’il serait une énorme stupidité de vouloir penser une seule fois à adhérer à la zone cfa. Et appelle ses compatriotes à se « libérer de la servitude volontaire ». Réaction…

« J’ai été toujours approché par des personnes de bords différents : journalistes, étudiants, cadres et autres sur la question de la zone CFA.
Premièrement, ça serait une stupidité énorme de vouloir penser une seule fois à adhérer à la zone CFA, il faut laisser les pseudos économistes réfléchir comme ça ;
Deuxièmement, La zone CFA n’est pas une zone optimale, si nous nous rapportons au critères d’optimalité de Mundell (prix Nobel d’économie), McKinnon et Kenen, il ya trois critères essentiels dont je ne vais pas faire de commentaire :
– importance des chocs symétriques ;
– efficacité des Mécanismes d’ajustements ;
– caractéristiques structurelles des économies.
Globalement pris, il est stupide de vouloir parler de zone, je dois reprendre le professeur Kako NUBUKPO (actuellement Directeur de l’économie numérique á La francophonie) si le niveau du commerce intraregional est au alentour de 15%, cela veux dire que vous avez une économie de troc, qui échange des bœufs contre des moutons.
La zone Euro est á 60%.
Les pays africains ont de sérieux problèmes dans ce sens qu’il faut d’abord pouvoir régler et penser aux trois autres défis ( La compétitivité, La croissance et le financement des économies).
Je ne souhaite plus revenir sur ce débat.
Libérez vous d’abord de la servitude volontaire( Kako NUBUKPO).
La Politique Monétaire est l’instrument grâce auquel une économie peut réguler la valeur de sa monnaie, de façon notamment à influer sur le taux de change entre celle-ci et les devises étrangères.les pays formant une union Monétaire renoncent donc à leur outil de régulation des chocs asymétriques.
Vos experts ou tenants de vos gouvernails économiques doivent réduire leurs promenades inutiles et se concentrer sur l’important évoqué ci-dessus, l’important est plus urgent que l’urgent.
Encore, libérez vous de la servitude volontaire.

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook