Dr Sory Condé, ami du Dr Ousmane Touré, décédé en Haiti : « les trains partent à l’heure et nous sommes tous des passagers »

Ce vendredi 3 septembre 2021, à l’hôpital sino-guinéen, lors de la levée du corps  de Dr Ousmane Touré décédé le 14 août dernier en mission en Haïti, son ami, Dr Sory Condé, a tenu à lui rendre un hommage mérité.

« Cher Dr Ousmane TOURE, aujourd’hui le rire n’est plus, mais nous, nous sommes tous là, pour te dire qu’au-delà de la mort, nous t’aimons et nous serons fidèles à ton message de vie. Il me revient non pas l’honneur, mais la peine immense, de dire quelques mots pour honorer ta mémoire mais je sais qu’elle vit toujours dans les esprits et les cœurs de toutes celles et ceux, nombreux, qui t’aiment. 

Nous sommes là pour te dire adieu, Ousté ! Toi,  Ancien élève des écoles Alseny TOURE Cobra, Bellevue Tito, Collège 2 Donka et Lycée Donka, Ancien étudiant de la 44ème promotion de la Faculté de Médecine, promotion Moussa Dadis CAMARA de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, de l’Université Aix Marseille de France, de l’Université de Genève, de l’Institut Kalu d’Espagne, 

Héros de la lutte contre la poliomyélite, la fièvre jaune, la MVE, la COVID-19, … en Guinée, en RDC, et en Haïti, membre influent et respecté du CESSPHAM, d’APROSAG, du Collectif de la P44,

A partir du front en Haïti, tu pars avant nous, nous rappelant que nous ne sommes qu’une infime partie de l’univers, une particule qui brille un temps, puis s’éteint. Nous rappelant aussi qu’il faut jouir de chaque minute que nous passons sur cette terre.

Tu pars avant nous vers ce grand mystère qui se cache sous nos yeux fermés mais, comme Maurice Maeterlinck, nous pensons que la tombe n’est pas plus redoutable que le berceau car elle ouvre, elle aussi, sur un monde. Alors pour toi qui étais croyant, il ne fait pas de doute qu’une nouvelle vie commence. Une vie sereine, délivrée de la douleur qui reste là et nous étreint, nous, car comment te quitter sans pleurer, sans regretter l’ami fidèle et généreux, le collègue humble, agréable et joyeux, le compagnon dévoué et plein d’humour que tu as toujours été ?

C’est inondés de tristesse et de compassion que nous nous tournons vers tes frères et sœurs, tes parents et ta famille pour leur présenter nos plus sincères et respectueuses condoléances.

Dans ce train qui t’emporte, il y a tout un wagon de pensées et de fleurs que nous t’offrons mais nous gardons ton rire, ta bonne humeur et ta gentillesse pour toujours au fond de notre cœur.

Repose en paix, cher Ousté, les trains partent à l’heure et nous sommes tous des passagers… Nous nous reverrons ! Qu’Allah, le Miséricordieux, t’accueille dans son Paradis Éternel ! Amen. », a déclaré Dr Sory Condé.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.