Drame à Kankan : le corps d’un enfant de 4 ans encore retrouvé dans un puits

Print Friendly, PDF & Email

Le corps d’un enfant âgé de 4 ans a été retrouvé dans un puits dans la matinée de ce jeudi 26 novembre 2020, au quartier Sinkèfara dans la commune urbaine de Kankan. Le gamin s’appelait Daye Camara, il avait disparu depuis quatre jours et était recherché par ses parents. C’est ce jeudi que son corps a été découvert gisant au fond d’un puits abandonné.

Aicha Camara, la mère reste inconsolable après la mort de son premier fils. Mais s’en remet à la volonté divine.

« On m’a appris que mon fils a été retrouvé mort dans un puits. On ne m’a même pas laissé l’occasion de jeter un coup d’œil sur son corps. Je  m’en remets à Dieu et je l’implore pour qu’il ait pitié de son âme, car il était mon premier fils », dira-t-elle en larmes.

Daye Camara avait l’habitude d’aller jouer dans le voisinage tout comme les autres enfants de sa famille. Mais en ce jour fatidique, tous les enfants ont répondu à l’appel au moment du déjeuner sauf lui, explique son oncle :

« Le lundi matin, après le petit déjeuner, tous les enfants qui sont chez nous ici, sont partis jouer chez nos voisins à côté. Ce jour-là, tous ses amis sont revenus à la maison mais pas lui. On ne se doutait pas qu’il puisse disparaitre d’un seul coup comme ça. Ce n’est donc qu’à 14heures au moment du déjeuner qu’on a constaté qu’il manquait à l’appel. C’est ainsi qu’on s’est lancé à sa recherche, et c’est ce matin, qui concorde au quatrième jour de sa disparition qu’on l’a retrouvé mort dans un puits. »

En moins de deux semaines, deux enfants sont morts dans des puits à Kankan, et à chaque fois on fait appel à la protection civile pour repêcher les corps. Le commandant Adama Condé, commandant de la protection civile de Kankan, met en garde les propriétaires des puits abandonnés.

« C’est la deuxième fois en moins de deux semaines que mon équipe et moi repêchons le corps des enfants dans les puits. Donc je mets en garde les gens qui creusent les trous et les laissent sans couvercle. Quand je verrai un puits abandonné maintenant, je vais envoyer le propriétaire au tribunal », menace-t-il.

Le corps de Daye Camara a été inhumé le même jour au quartier Sinkèfara

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.