Drame à Labé : un père de famille de 40 ans se donne la mort à l’aide d’un fusil de chasse

Print Friendly, PDF & Email

Dans la matinée de ce mardi 25 août 2020, c’est un homme du nom d’Elhadj Mamadou Saliou Baldé, 40 ans, vendeur de pièces détachées, domicilié dans le secteur Höggö, quartier Döghöra, commune urbaine de Labé qui s’est suicidé à l’aide d’un fusil de chasse. Selon nos informations, le père de famille s’est tiré une balle dans sa douche. Aussitôt informé, le président du conseil de quartier de Döghöra a été la première personne à se rendre sur les lieux du drame.  

« J’ai été informé par le chef secteur numéro 4, M. Kali Bah, qu’un monsieur s’est suicidé à coup de fusil. Immédiatement, je me suis rendu sur les lieux. J’ai vu la victime couchée, il gisait dans une mare de sang, un fusil était à côté de lui. Selon son frère El. Tafsir, il y a 3 jours la victime l’avait appelé pour lui confier sa famille. Immédiatement son frère est venu à côté de lui voir pourquoi il avait dit ça. Son frère a constaté une anomalie. Il l’a envoyé dans une clinique où on lui a prescrit une ordonnance. La victime ne faisait que dormir. Hier la victime a arrêté de prendre les produits malgré l’insistance de son frère. Aujourd’hui après l’avoir aidé à prendre son petit déjeuner, une fois arrivé à son lieu de travail, son frère a été appelé pour être informé du suicide de son jeune frère », explique Elhadj Mouctar Kalan Diallo. 

Sur l’identité et le statut matrimonial de la victime, le chef secteur de Höggö précise : « La victime s’appelle Elhadj Mamadou Saliou Baldé, il avait deux femmes et au moins 4 enfants, il est né en 1980. Il s’est suicidé avec un fusil calibre douze. C’est un jeune frère. Moi personnellement, je n’ai jamais constaté une démence sur mon jeune frère, mais comme on peut contracter une folie dans sous peu de temps, il est difficile de donner une réponse là-dessus », dira Mamadou Kali Baldé. 

Après l’expertise sur le corps, le médecin légiste Dr. Amadou Mouctar Diallo est revenu sur les circonstances du décès.

« Arrivés sur les lieux, nous avons trouvé un homme d’une quarantaine d’années décédé dans sa chambre, précisément dans les toilettes par suite d’arme à feu. Nous avons quand même approximativement avec certitude confirmé qu’il s’agit d’un cas de suicide par arme à feu de type calibre douze, il a été rapporté que la victime a des antécédents psychiatriques et qu’elle serait actuellement sous traitement. Après constat, nous avons contacté les autorités judiciaires afin de restituer le corps », précise le médecin légiste. 

À noter que la victime a été inhumée dans la soirée de ce mardi 25 août 2020 au cimetière de Höggö. 

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé. 

620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.