Conakry : Alpha Condé pourrait être transféré dans cette villa, selon JA

Print Friendly, PDF & Email

Les choses se précisent à Conakry. Le président Alpha Condé, renversé le 5 septembre dernier par le Groupement des Forces spéciales (GFS) -dirigé par le colonel Mamadi Doumbouya- et toujours détenu à l’imposant palais Mohammed V de Kaloum pourrait etre transféré sous peu dans sa résidence privée à Kipé, un quartier huppé de la banlieue de Conakry. L’information était sue depuis plusieurs jours dans les grands milieux de la capitale. 

Jeune Afrique (JA) qui dit avoir eu des clichés de la villa personnelle en construction de l’ex-président guinéen renseigne que Alpha Condé « n’a accès ni aux médias, ni à ses téléphones. Il se tient informé par l’intermédiaire de son majordome togolais et de son médecin, le docteur Kaba ». Refusant toujours de signer sa lettre de démission et renonçant à se soumettre à un devoir de silence.

Plus loin, JA ajoute que « cette villa, inoccupée depuis plus de cinq ans, devrait être livrée d’ici à quarante jours ».

En 2019, informe Jeune Afrique, Alpha Condé avait lui-même mandaté la société guinéenne Eguitrac, dirigée par Maurice Houssou, qui honore donc actuellement ce contrat. L’ameublement et la décoration avaient, eux, été confiés à une entreprise turque. La facture a déjà été entièrement réglée par l’ancien président.

Aussi faut-il noter qu’en juillet 2011, c’est dans cette même villa que Alpha Condé a été victime d’attaque d’hommes armés dont le meneur principal -présenté à la justice- s’appelle AOB.

Âgé de 83 ans, Alpha Condé a présidé aux destinées de la Guinée durant 11 ans.

Noumoukè S.

1 Commentaire
  1. Balde boubacar 2 semaines il y a
    Repondre

    alpha condé avait lui même organisé cette 《attaque》

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.