Dubréka : KPC ouvre son imposante académie sportive et éducative au public (visite guidée)

Print Friendly, PDF & Email

Bâtie sur la grande colline de Khorira, dans la préfecture de Dubréka, l’académie sportive et éducative KPC a reçu ce vendredi 10 juillet 2020, la visite d’une importante délégation sportive, culturelle et politique.

C’est à la faveur d’une visite guidée sur autorisation du richissime homme d’affaires, caractérisé par l’altruisme et la philanthropie, le très puissant président du Hafia FC, Kerfalla Person Camara. Il a offert à ses hôtes, l’opportunité de constater et d’apprécier ses grands chantiers allant dans le cadre du développement et du rayonnement du football guinéen. C’est une académie construite sur un espace de 13 hectares, composée d’un bloc administratif, d’un bloc médico-sportif, d’un dortoir et d’un bloc académique, plus 4 terrains en aménagement.

Appréciant le travail gigantesque du patron du groupe Guicopress, Mamadou Antonio Souaré, président de la fédération guinéenne de football a dit toute sa satisfaction quant aux grands efforts fournis par l’investisseur et le bâtisseur. Révélant ensuite avoir été celui qui a motivé l’homme aux trois initiales K.P et C à investir dans le football.

« Je suis là pour vous dire que je suis content de l’évolution du football guinéen. Et, je suis heureux, très heureux de me retrouver dans un tel espace dédié au football, dédié à la jeunesse pour la formation de notre football, et du football africain. Et, je pense sincèrement que mon fils KPC n’a pas fait ça pour lui et ses enfants. Vous savez quand vous investissez dans le football de telle envergure, vous l’avez fait pour l’éternité. Je vais vous dire un petit secret que vous allez retenir, KPC ne voulait pas venir au football. Aujourd’hui, je suis heureux de mon casting parce que je l’ai suivi pendant trois ans pour le convaincre de venir dans le football. C’est moi qui l’aie amené dans le football. Et s’il fait un tel investissement, la première personne qu’il a honorée, c’est ma personne. Et ce qu’il a fait pour le football guinéen, la Guinée seule ne peut pas consommer ça.  Je vous parle aussi en tant que président de l’union des fédérations ouest africaine. Donc, c’est pour lui dire merci et pour lui dire tout simplement merci. Qu’aujourd’hui, je ne regrette pas de son acte de rejoindre le football. Parce que mon souci c’était quoi, je lui ai dit que si tu réussis dans le football, ça serait un honneur pour moi. Mais si tu échoues dans le football, je me sentirai responsable comme si je t’ai amené quelque part pour que tu jettes tes biens. Et, Dieu merci aujourd’hui cela ne s’est pas fait », a dit le président du Horoya AC.

En prenant la parole au nom du gouvernement, le ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow a, non seulement apprécié le travail abattu, mais aussi fait une recommandation aux investisseurs dans le milieu sportif.

« Ce que nous venons de voir, il n’y a pas de commentaire. C’est extraordinaire. Il y a quelques années, quand on parle d’académie de football, on voit le Sénégal, la Côte-d’Ivoire et les pays arabes. Aujourd’hui, de l’école de Yorokoguiyah et ce grand bijou, la Guinée n’a plus rien à envier à un autre Etat dans le cadre de la formation de la jeunesse guinéenne. Mais ce qui est clair, on ne peut pas connaitre un développement du sport sans infrastructures, ce n’est pas possible. Au nom du gouvernement, je remercie tous ceux qui sont en train d’investir dans les infrastructures en Guinée.  Ce qu’il a fait, il n’a pas fait pour lui, c’est pour la jeunesse guinéenne, et c’est pour des années.

La seule recommandation que je ferai ou deux, c’est de penser aux autres sports. Parce qu’on ne peut pas exécuter cette infrastructure de 13 hectares, sans penser à une piscine. Donc, en faisant la piscine aux disciplines olympiques, ça peut aider de pratiquer les autres disciplines », a dit Bantama Sow qui estime que cette initiative va en droite ligne dans la politique de développement du sport mise en place par le Président de la République.

Il faut noter que cette visite guidée a connu la présence entre autres des autorités locales, du ministre des Télécoms Oumar Saïd Koulibaly, la députée Zénab Camara de Boffa, le président de l’ASK Bouba Sampil et plusieurs autres personnalités du monde sportif et culturel. D’après nos sources, cette imposante académie sera inaugurée au mois de décembre prochain.

Mohamed Cissé, de retour de Dubréka

+224 623-33-83-57

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.