Durée de la transition : le forum des forces sociales de Guinée (ffsg) appelle « à plus de justesse »

🔴DÉCLARATION🔻C’est avec beaucoup d’attention que le Forum des Forces Sociales de Guinée (FFSG), partagé entre optimisme et inquiétude, a appris que le CNRD à travers le Ministère des AE et une mission technique de la CEDEAO se sont accordés ce vendredi 21/10/22 à Conakry, sur 24 mois, sans aucune précision du point de départ, comme durée nécessaire à la mise en œuvre des étapes proposées par le gouvernement au titre du chronogramme de la Transition.
C’est ainsi, Le Forum des Forces Sociales de Guinée (FFSG),
 Espérant que c’est une dynamique d’échanges qui est amorcée par la CEDEAO d’une part avec le CNRD et d’autres part avec les acteurs sociopolitiques du pays, à l’effet d’une contradiction technique et démocratique entre les parties pour un chronogramme consensuel;
 En attendant d’approfondir ses informations sur comment la CEDEAO, à travers son Médiateur S/E Dr Thomas Boni Yayi, compte s’y prendre pour avoir des échanges techniques pratiques avec les acteurs sociopolitiques aussi, notamment ceux qui rejettent la proposition faite par le gouvernement du CNRD ;
 Très préoccupé par les soupçons concordants de dilapidation des ressources au grand dam du contribuable citoyen, avec d’énormes accords de prêt qui sont en perspective contre l’intérêt du peuple, au fur et à mesure que la transition perdure ;
 Réitérant sa proposition technique d’une durée de la Transition, ne dépassant pas 24 mois, à compter de la prestation de serment du Président de la Transition (1er octobre 2021), au risque d’exposer le pays à l’instabilité politique, économique et sociale sans précédant.
Informe ses membres, ses partenaires et collaborateurs des Forces Vives de la Nation, que la présentation de son plan de contestation démocratique (désobéissance civile) contre la conduite de la transition, qui était prévue ce samedi 22/10/22, est reportée pour le mardi 25/10/22 à travers un point de presse à partir de 13h00.
Enfin, le Forum des Forces Sociales de Guinée (FFSG) réitère son encouragement aux Chefs d’Etats de la CEDEAO et à la communauté Internationale en général par principe de subsidiarité, à plus de justesse et d’engagement selon les contextes des pays dans l’application des principes qui gouvernent l’Institution, face à la prolifération des coups d’Etat dans la Sous-région qui demeurent un terreau fertile à l’instabilité socioéconomique et politique.

Conakry, le 21/10/2022
La Coordination

« Pouvoir et souveraineté au peuple, qui est le seul dépositaire de la définition de son mode de gouvernance et du choix de ses dirigeants ».
Toutes et tous pour le retour à l’ordre constitutionnel normal.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.