Echangeur de Bambéto: l’indemnisation des riverains affectés par le projet commence la semaine prochaine (Bernard Goumou, PM par intérim)

Le Président de la transition le Colonel Mamadi Doumbouya a dépêché dans la soirée de ce mercredi 27 juillet, le Premier Ministre par Intérim et le ministre des Infrastructures et des transports sur le chantier de l’échangeur et de l’eménagement du rond point de Bambéto pour s’enquérir de l’Etat d’avancement des travaux. 

Arrivés sur les lieux aux environs de 17 heures 25 minutes Dr Bernard Goumou et Yaya Sow respectivement Premier Ministre par Intérim et celui des Infrastructures et des transports, accompagnés du Directeur National des Infrastructures ont commencé par visiter la base vie, puis la centrale et le laboratoire. 

Lors des échanges avec l’entreprise chinoise chargée d’exécuter le projet le Premier ministre par Intérim a fait savoir qu’ils sont trop rigoureux parce qu’ils ne veulent pas que l’expérience de Kagbelen se reproduise ici où les habitants étaient obligés d’abandonner leurs concessions pour cause de poussière… 

Poursuivant, les 2 émissaires du président de la transition ont insisté sur la rapidité des travaux et la qualité des déviations de 4 kilomètres qui doivent être faites pour faciliter la libre circulation des populations durant le projet.

« Il faut que la société accélère les travaux, qu’elle travaille même la nuit et les problèmes qu’elle rencontre très très vite aussi bien qu’au ministère ainsi qu’au premier ministre…Les déviations sont en cours, ils ont commencé à les préparer mais nous avons estimé qu’il faut les bitumer et les daller de façon à éviter les problèmes qui se sont passés à Kagbelen où il y a eu beaucoup de problèmes avec les populations et les usagers de la route, chose que les Chinois ont », dira le ministre Yaya Sow 

Poursuivant, le Premier ministre par Intérim de renchérir en ces termes:

« On ne veut pas voir de la poussière ici. Bambeto c’est le centre de Conakry une fois que Bambeto est bloqué tout Conakry est bloqué. Vous savez ici c’est une zone de concentration et d’habitation pour éviter que nos populations puissent être impactées par la poussière. Donc nous avons insisté sur les instructions du chef de l’État. Ces déviations non seulement elles doivent être larges mais aussi elles doivent aussi éviter de ramener la poussière, il faut goudronner et faire bien les déviations, le président de la transition insiste et moi aussi j’insiste là-dessus. Il faut que la société respecte les 30 mois », a laissé entendre Dr Bernard Gomou. 

Sur la question des indemnisations des victimes du projet de l’échangeur ,le Premier Ministre par Intérim de dire que tout est déjà à pied d’œuvre. « Déjà nous avons eu le rapport des indemnisations, les études ont été déjà faites, le rapport est déjà établi et la semaine prochaine nous allons commencer à indemniser très rapidement ceux dont les bâtiments seront touchés par les travaux » ,annonce-t-il. 

Pour l’exécution rapide du projet, ils ont à tour de rôle suggéré  à l’entreprise chargée d’exécuter le projet d’augmenter le nombre des ouvriers travaillant sur le site et surtout d’employer les habitants de la zone. 

Mamadou Yaya Barry 

622 26 67 08

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.