Connect with us

Economie

ECONOMIE: Le « Lab-rec » tient sa première téléconférence

Published

on

Le Laboratoire de recherche économique a tenu dimanche sa première téléconférence, avec la participation d’universitaires et chercheurs aussi bien guinéens qu’étrangers. Ce premier pas a permis d’échanger sur plusieurs thèmes portant essentiellement sur le rôle et la place d’une structure privé comme Lab-rec dans l’amélioration des connaissances  et des performances des économies africaines.

La présence effective du Pr Mouhamadou Fall, professeur agrégé d’économie à l’Université Gaston Berger de Saint Louis (Sénégal), a permis de démontrer l’intérêt de l’initiative qui à terme vise à susciter et renforcer la recherche économique dans des pays comme la Guinée.

Outre le professeur Fall, des universitaires de haut niveau comme Dr Nasser Keïta, Dr Karamoko Camara, Dr Ibrahima Sangare et les chercheurs comme Hady Condé, Sidiki Kaba, etc, ont participé aux débats rendus possibles par la coordination de l’analyste en informatique Alpha Oumar Bah. Ainsi, plusieurs thèmes ont pu être abordés.

Le matériel technique étant à l’essai, les participants ont préféré remettre à plus tard les thèmes initialement programmés (Quel dispositif monétaire pour la Guinée pour relancer une croissance inclusive et stable ? Pourquoi les taux de croissance ne sont pas stables dans les pays en développement ?) . Les débats ont ainsi été axés sur la place des données fiables dans la recherche économique et le renforcement du système universitaire notamment en Guinée.

Le Pr Fall a insisté sur l’importance des données statistiques dans la recherche économique et souhaité que cette carence soit corrigée, par une meilleure organisation de leur collecte, dans les pays où elles font défaut. A sa suite, le chercheur Hady Condé a renchéri pour souligner le caractère indispensable de ces données.

Abordant la question de la recherche dans la cadre des universités guinéennes, Dr Sangaré, appuyé d’ailleurs par la position du Dr Keïta, a regretté qu’une « école doctorale » soit récemment mise sur pied en Guinée sans s’assurer au préalable de la présence effective de professeurs agrégés d’universités, reconnus par le CAMES.

Les différents échanges avec le Pr Fall ont permis de préparer les rencontres futures et d’éventuels partenariats avec les universités africaines. Cette opportunité devrait permettre aux étudiants guinéens d’être en mesure d’avoir accès au meilleurs cours proposés en Afrique dans le domaine de la science économique.

Le Laboratoire de recherche économique (Lab-rec) est une structure privée  de droit guinéen permettant non seulement de toucher tout ce qui a trait à la recherche mais qui devrait également ouvrir dans un futur proche des plateformes pour le trading, la formation, la facilitation d’accès aux publications scientifiques, etc.

Le Lab-rec () compte en son sein des consultants de classe mondiale à l’instar Moustapha Kassé, professeur titulaire de l’Université Cheikh Anta Diop (Sénégal), Adama Diaw, professeur titulaire de l’Université Gaston Berger (Sénégal), Mamadou Felwine Sarr, professeur agrégé de l’Université Gaston Berger (Sénégal), Mahoumadou Fall, professeur agrégé de l’Université Gaston Berger (Sénégal), Malam Maman Nafiou, professeur agrégé de l’Université de Niamey (Niger), Nasser Ary Tanimoune, professeur agrégé de l’Ecole internationale du développement et de la mondialisation de l’Université d’Ottawa (Canada), Seydi Ababacar Dieng, professeur agrégé de l’Université Cheikh Anta Diop (Sénégal), Mbaye Diène, professeur agrégé de l’Université Cheikh Anta Diop (Sénégal), etc.

Saliou SAMB

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook