Connect with us

Societé

Education: Kipé, quartier qui abrite l’un des plus grands lycées de Conakry, en ébullition

Published

on

Ce lundi matin, la circulation est perturbée en des endroits à Conakry. Les manifestants ont investi la rue réclamant l’ouverture des classes. Le point le plus chaud ce matin est bien Kipé, quartier résidentiel en haute banlieue de Conakry, qui abrite l’un des plus grands lycées de la République. Là, des jeunes et les forces de l’ordre se livrent à course-poursuite. Les jeunes résistent toujours et tiennent la circulation malgré l’arrivée des  camions d’agents. Selon notre reporter, Kipé centre-émetteur est tenu par la sécurité qui tente en vain de rétablir la circulation.

Dans la commune de Matoto, la plus grande commune du pays, des manifestants ont réussi à barricader certaines artères avant que les forces de l’ordre ne les repoussent. Tout comme à Bonfi, dans la commune de Matam.

Hier, un accord a été trouvé tard la nuit entre les syndicats des enseignants et le gouvernement pour la suspension de la grève en cours depuis plusieurs jours.

Par Mediaguinee

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. ramadan dia

    20 février 2017 at 11 h 14 min

    média guinée arrêté de supporter le gouvernement vous avait dit ils ont attendu avec le syndicat. maintenant vous dites aussi que le manifestation sont commencé pourquoi alors?

  2. Sylla

    20 février 2017 at 11 h 16 min

    Il ne faut melanger les choses.
    J’ai fait le college et le lycee’ la bas.Je connais le primaire-college et lycee’ Kipe’.
    La culture de violence qui a pris cet etablissement en otage n’a rien a voir avec la situation que nous vivons.
    Depuis le temps du General Lansana Conte’,il ya une culture d’indiscipline et de gangsterisme la bas.C’est a Kipe’ qu’un de nos promotionaires Aguibou Diallo,un petit delinquant a poignarder a mort un autre eleve pour des futilites au carrefour de Kipe’ . Devant tout le monde.
    Il a fuit pour aller se cacher a Labe’. C’est la gendarmerie,lance’ a ses trousses, qui est alle’ le cueillir dans son trou a Labe’ et il a ete exhibe’ a la television car il etait desormais un assassin.
    Il a envoye’ quelqu’un au cimetiere.
    Pendant la recreation,on voyait les membres des « clans » comme ils s’appelaient la bas,des bandes d’eleves mediocres,betes et indisciplines,s’affrontrer a la machette et aux armes a feu,sous l’oeil du principal mr. Kourouma qui etait totalement impuissant.
    Donc Kipe’ c’est un autre cas,mais je suis pour la resolution rapide de ces divergences entre les pouvoirs publics et les enseignants pour le retour de la serenite’.

  3. Guilavogui

    20 février 2017 at 11 h 31 min

    Je suis pour une marche pacifique pas de violence. La situation de la Guinée doit changer. Trop c’est trop.

Laisser un commentaire

Publicités