Education. Le projet 224 Objectif Bac lancé, à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

A l’occasion d’une conférence de presse, le projet 224 Objectif 2021 a été officiellement lancé ce samedi, 5 juin à Conakry. L’initiative est de l’ONG Kharan. L’objectif global du projet est d’améliorer le taux de réussite au baccalauréat et au BEPC en Guinée, à travers l’assistance pédagogique aux candidats.

Après les régions de Mamou et Faranah, le projet 224 Objectif Bac met le cap cette année sur la région administrative de Labé qui compte cinq (5) préfectures.

« Après donc la région administrative de Mamou en 2019 (Mamou, Dalaba, Pita), celle de Faranah (Faranah, Dabola, Dinguiraye) en 2020 avec des résultats plus qu’encourageants, le collectif a cru bon de mettre le cap sur la région administrative de Labé. Ladite région est composée de cinq (5) directions préfectorales. Elle a présenté un total de 2 292 candidats pour un résultat de 609 admis soit 26,58%. Un résultat à encourager certes mais largement en dessous de la moyenne nationale 44,43% (Sur les 87 632 candidats ayant composés cette année là, 38 931 candidats dont 13 387 sont admises). Des préfectures comme celle de Koubia (5,55%), Labé (22,35%) et Mali (38,68%) s’avèrent les affectées », a expliqué Mohamed Ali Condé, le coordinateur du projet.

Contrairement aux années précédentes, le collectif a mis l’accent sur le BEPC pour la préfecture de Koubia où il n’y a eu aucun admis l’an passé.

« Sur les 47 814 admis sur 134 345, soit 35,59%, la préfecture de Koubia n’a enregistré aucun admis sur 195 candidats. Koubia est l’une des 5 préfectures de la région de Labé qui manque énormément d’enseignants qualifiés. Les chiffres révèlent que sur la dizaine de collège qu’abrite la préfecture, il n’existe aucun enseignant dans certaines matières fondamentales notamment les mathématiques, la physique, la chimie, etc… Pour toutes ces raisons, nous avons décidé d’élaborer un programme spécial pour le niveau BEPC à Koubia. Le projet est dénommé Koubia Objectif BEPC » a souligné Mohamed Ali Condé.

Cette année, « 224 Chapeau, les filles » est une autre composante du projet du collectif. L’objectif est de soutenir les candidates au baccalauréat de la région de Labé.

« En marge du cas général, le constat est plus alarmant chez les jeunes filles. Pour l’année 2020 par exemple, la région a présenté 916 filles pour 179 admises, soit 19,54%. Cette disparité des résultats avec ceux des garçons tenait du fait qu’elles étaient constamment victimes des inégalités sociales. Si en général, les candidats au baccalauréat dans les régions préparent cet examen dans des conditions difficiles, les candidates, elles font face à plusieurs autres obstacles. Elles sont souvent victimes des traditions culturelles et des violences sexuelles (…) », a indiqué Safiatou Guissé, la coordinatrice du projet 224 Chapeau, les filles.

D’après elle, le projet consiste à booster le moral des candidates à travers des conseils, des échanges afin de les encourager à ne pas abandonner les études. A en croire la coordinatrice, les filles classées 1ères de chaque option dans les 5 préfectures seront conviées à Conakry pour être coachées par des marraines modèles.

Le projet 224 Objectif Bac qui a été lancé ce samedi compte recruter 83 enseignants volontaires qui seront formés et déployés dans les 5 préfectures de la région de Labé à deux semaines du baccalauréat. Pour la préfecture de Koubia, les enseignants seront déployés à un mois du BEPC.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.