Education : Aboubacar Soumah signe l’avis de grève du SLECG à partir de lundi

Print Friendly, PDF & Email

Réunis en assemblée générale ce samedi, 4 janvier au siège à Donka, les membres du Syndicat Libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) comptent aller en grève dès la semaine prochaine. Objectif, dénoncer le non-paiement des 8 millions francs guinéens et la mise à l’écart des enseignants contractuels.

Devant les enseignants, Aboubacar Soumah, le leader du SLECG de déclarer : « au près du gouvernement, nous avons déposé une correspondance dans laquelle nous avons rejeté purement et simplement le rapport général de l’assainissement du fichier de l’éducation. Nous avons adressé une deuxième correspondance au gouvernement dans laquelle nous avons demandé à ce que le gouvernement fasse une proposition concrète sur les 8 millions. Deuxièmement, nous avons demandé l’intégration sans condition des contractuels. Tout en indiquant une date butoir dans la correspondance qui est le 5 janvier 2020. Comme jusqu’à aujourd’hui, samedi 4 janvier 2020, nous n’avons reçu aucune contre-proposition du gouvernement, alors, nous adhérons à ce que vous venez de nous exhiber à travers les affiches et pancartes (oui à la grève) …”a-t-il dit.

Sur le coup, le général Aboubacar Soumah a signé l’avis de grève qui pourrait secouer le système éducatif guinéen.

Mohamed Cissé 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.