Education : le SLECG version Aboubacar Soumah accuse l’administration scolaire ‘’d’ingérence dans les affaires syndicales’’

Print Friendly, PDF & Email

Dans une déclaration rendue publique ce lundi 29 janvier et dont une copie a été transmise à MEDIAGUINEE, le bureau exécutif national du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) version Aboubacar Soumah informe ‘’l’opinion nationale et internationale de l’ingérence avérée de l’administration scolaire dans les affaires syndicales’’. Lisez !

Le bureau exécutif du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) informe l’opinion nationale et internationale de l’ingérence avérée de l’administration scolaire dans les affaires syndicales, notamment le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation ainsi que tous les responsables des services centraux et déconcentrés (chefs de cabinet, directeurs nationaux, inspecteurs régionaux, directeurs préfectoraux et communaux de l’éducation et chefs d’établissements).

À cet effet, le bureau exécutif national du SLECG condamne avec vigueur toutes les exactions, les intimidations et les menaces proférées à l’endroit des responsables syndicaux à la base d’une part et les enseignants d’autre part.

Toutefois le bureau exécutif national met en garde les autorités ci-dessus citées que toute sanction prise à l’encontre d’un responsable syndical congressiste ou non à quelque niveau que ce soit, entrainerait ipso facto le déclenchement d’une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national dans le secteur de l’éducation, et par la suite exigera le départ du chef de service qui aura pris cet acte.

Cet engagement dénote sûrement, de la volonté du SLECG de jouir de sa parfaite légalité dans un Etat de droit.

Le SLECG

 

  1. Denise 3 ans il y a
    Repondre

    Sauf erreur de ma part mais l’administration scolaire est mieux placée pour dire ce qui est de l’intérêt des élèves et étudiants si cet intérêt doit être défendu par des syndicalistes or c’est étonnant que ces syndicalistes leur reprochent de s’interesser à ce débat au point que je commence à douter du bien fondé ou de la sincérité de ce Soumah

  2. hadja Kane Diallo 3 ans il y a
    Repondre

    bonsoir ma soeur Denise. Il faut ignorer cet énergumène. il est malade et personne ne le soigne. il doit être confié à un psychiatre pour son bien.Bisous

  3. Denise 3 ans il y a
    Repondre

    Salam ma soeur Hadja. T’as raison il est vraiment malade car il dit un truc et son contraire et il n’est plus crédible. Il fait des grèves pour voir s’il est populaire car il vise autre chose.
    Si je me souviens, en Guinée on avait « kabano » à Donka pour les fous ou malades de son genre. Ça existe encore?
    Bisous ma soeur

  4. Sylla 3 ans il y a
    Repondre

    C’est le futur candidat de l’ufdg. ha ha ha.
    Mais il se trompe lourdement s’il pense que nous on va voter ufdg.
    Il ferait mieux de rejoinder le Bloc liberal ha ha ha.

  5. Denise 3 ans il y a
    Repondre

    Sylla tu vois juste et maintenant j’ai L’ultime conviction qu’il vise plus la politique mais avant de rejoindre un parti des opposants il veut bien mesurer sa popularité comme ça il pourrait bien négocier une place au sein du parti

    • Sylla 3 ans il y a
      Repondre

      Tu as tout compris.
      Il se croit cache’ mais on le voit avec ses “greves” bidons.,supportees en sous marin par les elements ethnocentristes et apatrides de l’ufdg dans le secteur educative.
      Eux ils ne se rejoicent que des malheurs de la Guinee’ ces apatrides ethnocentristes esclavagistes.
      Je n’aime absolument pas cette association de ressortissant vomie par le people de Guinee’,ainsi que ses sympathisants.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.