El hadj Mansour Kaba à propos de son départ du RPG Arc-en-ciel: « j’ai compris que la fusion était pour eux un moyen de nous museler »

Connu par les guinéens dans les années 90 à travers sa formation politique dénommée ‘’Parti DYAMA’’, El hadj Mohamed Mansour Kaba n’est plus un allié du parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel) avec lequel il a fusionné  après l’élection du président Alpha Condé en 2010. Dans une grande interview qu’il a bien voulu nous accorder la semaine écoulée à MEDIAGUINEE et dont l’intégralité sera bientôt disponible sur notre site, l’ancien ministre de l’Habitat a abordé plusieurs sujets dont entre autres les raisons de son départ du parti présidentiel, sa position sur le concept « Mandén-djallon » et d’autres sujets non des moindres.

Mediaguinee.com: qu’est-ce qui a motivé votre départ du RPG Arc-en-ciel ?       

El hadj Mohamed Mansour Kaba: Depuis que nous avons fait la fusion, il faut savoir que sur les 40 et quelques partis qui ont fusionné pour donner le RPG Arc-en-ciel, les deux plus importants partis qui avaient une représentation nationale dans toutes les régions du pays étaient le RPG et en second lieu le parti Dyama. Mais nous avons compris dès le début que nous avons fait fusion, mais que nous n’étions pas les bienvenues dans la fusion. Et, au fil du temps j’ai compris que la fusion était pour eux un moyen de nous museler sur la scène politique guinéenne. Parce que la concurrence qui avait prévalue de 1992 à 1998 est restée à travers la gorge de ces gens-là. Donc, il fallait museler le parti DYAMA. Nous n’étions ni membres du bureau politique, ni membres du gouvernement, ni gouverneurs, ni préfets ou sous-préfets pas au parlement non plus. Moi, j’ai lutté pendant 50 ans pour le pouvoir dans ce pays. On ne peut pas à travers une fusion comme celle-ci, nous mettre au petit coin. Lorsqu’on a compris que la fusion de leur côté était vue pour nous tuer politiquement, on s’est dit non ! C’est ainsi que je fais le tour de mes amis ici en Guinée, en Côte D’Ivoire, en Allemagne, en France et un peu partout. Tous les amis contactés ont dit qu’on était en train de perdre notre temps avec la fusion avec le RPG Arc-en-ciel. C’est ainsi que nous avons repris notre bâton de combattant pour créer un nouveau parti qui s’appelle le parti Panafricain de Guinée-DYAMA (PAG-DYAMA)… ‘’ A lire très  prochainement la suite de l’interview…

Youssouf Keita                                                                                                           

+224 666 48 71 30

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire