Connect with us

A la Une

Election du Maire de Kaloum : une réelle raison de garder espoir en Guinée donnée par les populations de cette commune

« Au moment où les guinéens implorent, le Tout-Puissant pour éteindre les multiples foyers de contestations quasi quotidiennes à travers le pays ;

 » Au moment où la destruction des biens publics et privés et l’atteinte à la vie et à l’intégrité physique de nos concitoyens est en passe de se banaliser ;

« Au moment où ceux qui sont censés être les gardiens de l’unité nationale et du vivre ensemble où que ce soit sur notre territoire national n’hésitent plus à exceller dans des propos à connotation tribale et régionaliste ;

« Au moment où notre jeunesse commence à se détourner des vertus de l’intégrité et de l’effort pour se frayer des passe-droits compromettants ;

« Au moment où même les amis les plus fidèles de notre pays commencent à  se désespérer de nous, pour nous reléguer dans la catégorie de pays incertains, où rien de positivement durable ne peut être construit ;

Voilà que les populations de la commune de Kaloum, le cœur originel de notre capitale, viennent de nous gratifier d’une belle raison d’espérer.

En effet, ce vendredi 16 novembre 2018, la Commune de Kaloum a élu à l’unanimité comme maire une dame d’aucune obédience politique, élue dis-je, avec la totalité des voix tant de la mouvance présidentielle que de celles de l’opposition et des Indépendants, avec un score de 29 voix sur 29.

Quelle belle leçon de Consensus !

En d’autres moments, sous d’autres cieux, ce plébiscite serait qualifié de score à la soviétique, c’est à dire obtenu sous le sceau de la contrainte et de la démagogie et que sais-je encore ?

Eh bien, pour ce cas spécifique de Kaloum, je dirais plutôt qu’il s’agit d’un score de sursaut, un score d’espoir et d’espérance, un score de réveil, pour toute la Guinée.

Jugez-en plutôt !

Par cette élection, les populations de Kaloum ont démontré que quelque part en Guinée, il est encore possible de juguler les démons de l’ethnocentrisme et de la division pour communier ensemble, tous bords politiques et ethniques confondus, sans aucune exclusive.

Par cette élection, qui s’est déroulée sans aucune contestation ni récrimination, les populations de Kaloum ont donné la leçon qu’en Guinée il est possible de conjurer les trucages, le bourrage des urnes et les falsifications de procès-verbaux, afin de ne refléter que la seule et authentique expression de la volonté populaire.

Par cette élection, les populations de Kaloum ont sonné l’alerte, mieux lancée un sérieux avertissement à nos acteurs politiques pour leur signifier que leurs mésententes destructrices peuvent détourner d’eux les regards et les cœurs des citoyens.

Par ce vote qui a porté à la tête de la commune la Première femme de cette confrontation sur l’ensemble du territoire, les populations de Kaloum ont redoré le blason de la femme guinéenne dont notre histoire commune a enregistré tant de hauts faits.

Par cette élection, qui a été suivie d’un carnaval géant à travers tous les quartiers du centre-ville, sans aucun incident et dans une ambiance bon enfant, les populations de Kaloum ont démontré qu’elles rejetaient les manipulations politiques qui poussent dans la rue des jeunes désœuvrés.

Par cette élection, les populations de Kaloum ont voulu appeler toute la classe politique et tous les leaders d’opinion à un vrai sursaut de responsabilité afin que ceux d’entre eux qui attisent la haine, mettent un terme à leurs comportements irresponsables qui souillent notre tissu social, brisent nos familles, détruisent   nos amitiés séculaires, ruinent notre économie et discréditent notre pays.

Par cette élection, les populations de Kaloum ont donné la preuve que le respect de la règle de droit est l’ardent vœu du peuple et qu’il est temps de s’y plier en toute circonstance.

Par cette élection, les populations de Kaloum ont tenu et réussi à plébisciter comme maire, non pas une personne rompue aux arcanes des intrigues politiques, mais plutôt une dame qui est en train de faire ses premiers pas dans la gestion municipale, avec pour seule ambition de servir et non se servir, une dame symbole d’humilité, d’intégrité et de dignité, enfin une dame dont les amis et compagnons se retrouvent à travers toute la Guinée.

Par cette élection, les populations de Kaloum ont magnifié les vertus du dialogue et de l’entente, à un moment les voix des personnes qui prônent le rapprochement, le dialogue se fait de plus en plus rare et inaudibles au profit de celles des personnes qui poussent des franges de la population à l’affrontement et au repli sur soi.

Par cette élection, les populations de Kaloum ont rejeté ainsi   la théorie des ethno stratèges qui prétendent qu’en Guinée seule l’ethnie ou la région d’origine doit constituer le rempart du politicien.

Enfin, par cette élection et par les magnifiques leçons qui en découlent, les populations de Kaloum, en tant qu’hôtes des principales institutions de la République, interpellent celles-ci à faire preuve d’un sursaut salvateur pour donner à notre pays plus de crédibilité et de fierté.

C’est donc de tout cœur que nous devons dire Bravo et merci aux populations de Kaloum pour avoir amené à nos portes un train d’espérance pour notre pays dont les fondements sont actuellement ébranlés !

Il nous appartient dès lors à tous et à chacun de nous embarquer à bord de ce train qui nous mènera vers les rives de l’unité, de la justice, de la fraternité et du progrès pour tous.  »

Kabiné KOMARA, ancien Premier ministre

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    27 novembre 2018 at 5 h 21 min

    Je souscris à 100% à l’analyse que je viens de lire. Je suis fier et respectueux de la profondeur de la pensée philosophique et du message politique que vient de livrer à la Nation, le Premier Kabinet Komara. Merci Monsieur le Premier Ministre Kabinet Komara.

    Madame Aminata Touré, est une ressource suffisamment responsable et de haut niveau. Elle vient clairement de donner un bel exemple de vision politique, de courage et de possibilité de cohésion du pays. Sa leçon historique s’adresse en première ligne à la classe politique, toujours incapable du sursaut indispensable à ce pays.

    C’est une bonne raison d’espérer pour la Nation, qu’elle vient de démontrer, et il faut y croire.

    Même s’il faudrait offrir mes modestes qualifications et services pour le succès de sa gouvernance et pour la construction de la Commune de Kaloum, en toute franchise, je suis disposé à travailler dans un programme de volontariat en faveur de son Équipe et dans tout domaine qu’elle jugera utile durant son mandat.

    Sur ce point, j’ai été clair et net en parlant du même sujet avec sa cousine Madame Ndèye Fatou que j’ai rencontrée dernièrement à Lorton City en Virginie.

    D’une manière générale, avec une vraie volonté politique de les encadrer et les soutenir, ce pays devrait avoir énormément de chance pour se relever, grâce à la gouvernance des Femmes.

    Le salut de ce pays, passera indiscutablement par les Femmes de Guinée, bien formées et bien qualifiées. Je crois.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook

  • Ebola en RDC, une urgence mondiale 19 juillet 2019
    Parmi les sujets d'actualité africaines développés dans les journaux allemands cette semaine, l'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo, qui a atteint pour la première fois la grande ville de Goma.
  • Les ordures aggravent les inondations à Conakry 19 juillet 2019
    Les déchets qui s'accumulent dans les caniveaux empêchent les eaux de s'écouler. Les constructions anarchiques causent également des problèmes en période de fortes pluies.
  • Tueries en Ituri: un silence qui fait écho 19 juillet 2019
    Dans les artères de la ville de Bunia en RDC, des jeunes ont défilé avec la tête d'une jeune femme décapitée. Leur but était de crier leur détresse, tout en espérant des réactions de la part des autorités.
  • Le désarmement a commencé en RCA 19 juillet 2019
    Le programme de désarmement, démobilisation et réinsertion est enfin dans sa phase exécutoire. Cinq groupes armés ont engagé le processus, selon la Minusca.
  • Helsinki : une "coalition de volontaires" pour l'accueil des personnes secourues en mer ? 19 juillet 2019
    Helsinki, la capitale finlandaise, a abrité jeudi (18.07.19), une réunion des  ministres de l'Intérieur de l'Union européenne pour discuter de l'accueil des personnes secourues en mer.
  • Le Sénégal mobilisé autour des Lions de la Teranga 19 juillet 2019
    Le Sénégal va affronter l’Algérie à 19 H temps universel pour le compte de la finale de la coupe d’Afrique des Nations. Tout le peuple est derrière ses Lions face aux Fennecs.
  • Urgence mondiale ou pas, la riposte contre Ebola se poursuit 18 juillet 2019
    L'Organisation mondiale de la santé a donc relevé le niveau de l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola au rang d'urgence sanitaire mondiale. Une décision qui laisse le docteur et ministre congolais de la Santé sceptique.
  • La CPI confirme la somme des indemnités dont Thomas Lubanga doit s'acquitter 18 juillet 2019
    Outre quatorze ans de prison, la CPI avait aussi condamné, en 2012, Thomas Lubanga à verser 10 millions de dollars aux familles des victimes. Une décision confirmée, jeudi, par la Chambre d'appel.
  • La directrice de la police judiciaire limogée au Burkina Faso 18 juillet 2019
    L'affaire des corps de 11 personnes retrouvés sans vie dans les locaux de l'Unité antidrogue continue de défrayer la chronique au Faso. Depuis, des mesures disciplinaires ont été prises au sein de la police nationale.
  • Un nouvel état régional menace de voir jour en Ethiopie 18 juillet 2019
    Depuis l'arrivée d'Abiy Ahmed, en 2018, les pressions entre communautés se multiplient. Outre le conflit entre Omoros et Ahmaras, les Sidama viennent désormais s'ajouter aux dossiers urgents du Premier ministre.
  • Angie et ses drôle de dames 18 juillet 2019
    Les journaux commentent le "coup" d'Angela Merkel. La chancelière a réussi a placé ses deux alliées les plus fidèles à des postes clefs : exécutif européen pour Ursula von der Leyen et ministère de la Défense pour AKK.
  • Allemagne: quel est le programme anti-immigration de l'AfD ? 18 juillet 2019
    Connu pour ses sorties controversées, quel est le réel programme du parti d'extrême-droite en matière d’immigration ?
  • Rapprochement germano-russe lors d'un sommet en Allemagne 18 juillet 2019
    Malgré l'absence d'Angela Merkel et de Vladimir Poutine, pour la première fois depuis 2014, les ministres des Affaires étrangères allemand et russe se retrouvent ce jeudi à Bonn en Allemagne.
  • Oly Ilunga s'interroge sur les motivations de l'OMS 18 juillet 2019
    Après la décision de l'OMS de déclarer l'épidémie d'Ebola urgence sanitaire mondiale, Oly Ilunga, ministre congolais de la Santé, réagit sur notre antenne. Selon lui, sur le terrain, cela ne va rien changer.
  • Crise anglophone au Cameroun: des parlementaires allemands proposent une médiation 18 juillet 2019
    La crise dans les provinces anglophones s’enlise. C’est dans ce contexte qu’une délégation de parlementaires allemands a récemment séjourné dans le pays pour proposer une médiation aux protagonistes.
  • Soudan du sud: un système de plus en plus répressif 18 juillet 2019
    Amnesty International dénonce une campagne de harcèlement, d’intimidation et d’attaques contre les adversaires politiques du pouvoir en place à Juba, y compris à l’étranger.
  • Ebola déclarée urgence sanitaire mondiale 18 juillet 2019
    Les experts du Comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), réunis en urgence mercredi, ont relevé le niveau de l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola au rang d'"urgence" sanitaire mondiale.
  • CAN 2019 : Le Nigeria termine troisième 18 juillet 2019
    Dans la petite finale, les Super Eagles ont battu la Tunisie 1-0 et montent sur le podium. C'est la septième fois de l'histoire que le Nigeria termine troisième de la CAN.
  • Trump, un président raciste à la Maison Blanche? 17 juillet 2019
    Les derniers propos de Donald Trump au sujet de quatre élues démocrates à la peau foncée ont décidément du mal à passer. Par tweets interposés, le chef de la Maison Blanche les a accusées de haïr l'Amérique.
  • "Que c'était juste" pour Ursula von der Leyen 17 juillet 2019
    Les journaux allemands reviennent sur l'élection d'Ursula von der Leyen  à la tête de la Commission européenne. D'ici à son entrée en fonction le 1er novembre, elle doit constituer une nouvelle Commission.