Élections générales au Maroc : le RNI, grand vainqueur, le parti islamiste laminé

Print Friendly, PDF & Email

Les résultats des élections générales ( législatives, communales et régionales) tenues au Maroc le 08 septembre dernier ont été dévoilés. Le Parti de la Justice et du Développement (PJD), le parti islamiste au pouvoir a essuyé un grand revers.

Le grand enseignement de ces élections générales est la défaite du parti islamiste, le PJD. Après 10 ans à la tête du gouvernement, le parti a perdu 112 sièges à la chambre des représentants du Maroc par rapport aux élections de 2016.

Avec ce revers, le PJD perd la tête du gouvernement au profit du Rassemblement National des indépendants (RNI). Par conséquent, le dirigeant du parti RNI, Aziz Akhannouch est nommé Premier ministre par le roi Mohammed VI, en remplacement de Sâadeddine El Othmani qui, ans la foulée, a démissionné du PJD.

Le RNI, grand vainqueur de ces élections générales a récolté 102 sièges contre 13 sièges du parti islamiste, le PJD

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.