Elèves empêchés de faire l’examen à Konomakoura : le préfet de Siguiri met aux arrêts 6 (six) personnes

Print Friendly, PDF & Email

C’est à l’issue de la première journée de l’examen d’entrée au collège que le préfet de Siguiri, Colonel Ibrahima Douramoudou Keita, a mis aux arrêts plusieurs citoyens du district de Konomakoura, situé à 32 km du centre-ville de Siguiri. Cette arrestation fait suite au refus des parents d’élèves de cette localité de Konomakoura de laisser leurs enfants faire  l’examen d’entrée au collège pour des fins purement politiques. Sans plus tarder, le préfet a interpellé plusieurs citoyens y compris le président de district. Le préfet, après les avoir arrêtés, a signalé que les coupables seront jugés à la hauteur de leur acte.

« J’ai arrêté 6 personnes pour refus de la participation de leurs enfants à l’examen d’entrée au collège. Nous sommes déterminés, l’éducation n’est pas liée à la politique. Nous n’accepterons plus jamais ça. Nuire à l’avenir des enfants, c’est vraiment inhumain. Mais je vais porter plainte contre eux et le gouverneur m’a instruit de les déférer à la maison centrale de Kankan pour qu’ils soient jugés sévèrement », a-t-il expliqué.

Cette deuxième journée de l’examen d’entrée au collège, les 27 candidats de Konomakoura empêchés de composer la première journée se  sont présentés au centre de Djomabanah pour continuer à passer l’examen d’entrée au collège, en présence de la coordination régionale de Kankan au compte des examens nationaux.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.