Elhadj Biro Diallo insulté : ‘’je dois avouer que j’ai été choqué’’ (Damaro)

Print Friendly, PDF & Email

Face à la presse ce mardi, le président de l’Assemblée nationale s’est prononcé sur plusieurs sujets dont les récentes injures proférées contre l’ancien président de l’Assemblée nationale, Elhadj Boubacar Biro Diallo par un jeune communicant du parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel).

Interpellé sur la question et sur le sort des anciens présidents de son institution, Amadou Damaro Camara, a tenu à préciser : « Dans notre règlement intérieur, nous avons réglé le problème d’assistance aux anciens présidents et qui va rentrer en vigueur dès la nouvelle rentrée parlementaire. Dans ça, il y a notamment quelques services y compris le chauffeur et le salaire parmi tant d’autres. Le doyen Biro, heureusement a des enfants qui le soutiennent. Sinon, 459000 francs guinéens par mois ne peuvent pas lui faire vivre. Nous avons réglé ce problème et s’il plait à Dieu, avant la prochaine ouverture parlementaire, on commencera à appliquer. Mais nous n’avons de loi qui puisse empêcher d’être insulté. Le président de la République en activité, est insulté matin, midi et soir. Le président de l’Assemblée nationale même pas ancien encore, est insulté par endroits aussi. Il y a eu des actions (injures) contre le doyen Biro et je dois avouer que j’ai été choqué. Ce qui est vrai, c’est que le vieux Elhadj Biro ne méritait pas ça pour le service rendu à la nation », dira-t-il en substance.

Youssouf Keita       

1 Commentaire
  1. Sylla 41 secondes il y a
    Repondre

    Oui,le pétit qui a fait ça á mal fait,mais il ne doit pas aller en prison pour ça. Il faut le tendre pour le donner 100 coups de fouet. Pas de prison pour ça. Les injures là n’ont pas tué Biro. Il est toujours vivant.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.