Elie Kamano à la barre : ‘’j’ai attaqué Super V parce qu’il s’oppose à l’évolution du football guinéen’’

Print Friendly, PDF & Email

Placé sous mandat de dépôt à la maison centrale de Conakry depuis le mercredi dernier pour des faits de ‘’diffamation par le biais d’un système informatique” à la requête de l’ex-président de la Fédération guinéenne du football, Salifou Camara “Super V”, le reggaeman-politicien, Elie Kamano a comparu ce mercredi 30 juin au tribunal de première instance de Kaloum.

Appelé à la barre, l’artiste vêtu en costume bleu a déclaré qu’il n’a pas diffamé ‘’Super V’’. Mais qu’il n’a fait que donner son point de vue sur la présidence de la fédération guinéenne du football guinéen.

« La vidéo que j’ai faite était destinée à Bouba Sampil. C’est à la fin de la vidéo que j’ai parlé de Monsieur Super V. J’ai juste dit qu’il est l’ennemi de la Guinée parce qu’il est contre l’évolution du football guinéen. En tant que guinéen j’ai juste donné mon avis. Je n’ai pas dit qu’il est ennemi de la Guinée parce qu’il veut faire entrer la rébellion au pays, non ! J’ai juste dit qu’il est ennemi de la Guinée parce qu’il s’oppose à l’évolution du football guinéen », a-t-il mentionné, avant de préciser qu’au moment de la campagne pour la présidence de la Féguifoot, qu’il avait pour candidat, le président sortant, Mamadou Antonio Souaré. 

Au moment où nous mettions cet article en ligne, le prévenu était encore à la barre pour répondre aux différentes questions  des parties.

Elisa Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.