Eliminatoires CAN 2023 : avant le premier match, Kaba Diawara lance l’opération de la reconstruction !

Print Friendly, PDF & Email

A moins d’un mois du début des éliminatoires de la prochaine CAN, le sélectionneur du Syli National est à pied d’œuvre pour réussir l’entrée en matière de son équipe qui affronte l’Egypte, le jeudi 02 juin au Caire avant de recevoir le Malawi quatre jour après à Conakry.

Sourire aux lèvres et dans une tenue presque de détente (vêtu d’un pantalon jean), on a aperçu le sélectionneur guinéen aux côtés de certains visages peu familiers. Sur la page Facebook de la Fédération Guinéenne de Football, les images récemment publiées par le service com décrivent Kaba Diawara à la rencontre de nouveaux joueurs potentiellement sélectionnables pour renforcer l’effectif du Syli. « Il a rencontré Bafodé Diakité, Issiaga Sylla (Toulouse), Moriba Kourouma, Mouctar Diakhaby (Valence FC) et Thierno Barry (CD Tenerife) », lit-on sur la plate-forme digitale.

Après avoir rencontré la presse locale le 25 avril dernier dans la foulée de sa nomination par le CONOR (Féguifoot), le sélectionneur ne veut visiblement plus s’attarder sur l’échec de la dernière participation à la CAN au Cameroun. Il mesure bien la portée de sa nouvelle mission, à savoir mettre en place une sélection compétitive, rajeunie et surtout disciplinée autour des idées directrices du staff technique dont il a la charge de diriger. C’est dans la logique de cette nouvelle vision qu’il s’est lancé dans ce qui s’apparente à une opération de charme auprès des joueurs qui pourraient intégrer sa troupe dans les semaines et mois à venir.

Et comme une compétition en chasse vite une autre, surtout avec un calendrier qui surgira à l’issue de la saison pour la plupart des championnats en Europe, la Guinée dispose de trois semaines pour faire une bonne entrée dans les éliminatoires de la CAN 2023 qui se jouera au pays de Didier Drogba (le premier match contre les pharaons et le second contre Les Flammes du Malawie). Dans ce cas de figure, le plus important pour Kaba Diawara sera de composer le meilleur effectif possible pour défier le vice-champion d’Afrique en entrée en matière. Conscient donc de sa fonction, il sait qu’aucune excuse ne lui sera accordée sur la ligne.  Une raison de plus de s’assurer de toutes les capacités pour basculer la donne en sa faveur.

Tout ne sera pas rose et tout ne doit pas être noir non plus, car le succès de l’équipe passera forcément par la qualité de ses éléments choisis pour mener la campagne. Mais faut-il attendre une révolution de la part d’un sélectionneur qui n’est qu’à sa toute première expérience et dont les résultats peinent pour l’heure à faire l’unanimité ? Depuis ses débuts, l’ancien consultant de la chaîne cryptée Canal+ avait notamment connu de dures critiques après l’élimination du Syli en huitième de finale de CAN face à la Gambie (0-1). Le temps est donc compté pour le sélectionneur qui doit concocter sa liste pour aborder ces deux rendez-vous majeurs. Et s’il parvient à boucler certaines arrivées qu’il a lui-même annoncé lors de ses récentes sorties médiatiques, et qu’il soit épargné des blessures et autres pépins de fin de saison des joueurs, rien ne l’empêcherait de croire à une belle entame au Caire et à Conakry en juin prochain.

Bernard Leno

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.