Eliminatoires mondial Russie 2018: la semaine du Syli…

Print Friendly, PDF & Email

Cette semaine est  indéniablement celle du Syli.  Notre onze national logé dans la poule A des éliminatoires du mondial Russie 2018 en compagnie de la Tunisie, de la RDC et de la Lybie est déjà en danger. Après une première sortie ratée à Monastir face aux Aigles du Carthage, il reçoit ce dimanche 13 novembre  2016  dans son antre mythique du stade du 28 septembre la RDC lors de la 2è journée desdits éliminatoires. Le très contesté sélectionneur national Lappé Bangoura et ses poulains n’ont pas du tout droit à l’erreur. C’est en cela que nous disons que ce match contre la RDC est celui de toutes les attentions.  Le ministère des sports de la culture et du patrimoine historique et le Comnor (Comité de normalisation) du football guinéen  ont décidé tout récemment  à l’issue d’une réunion extraordinaire  de prendre toutes les dispositions nécessaires pour  que cette rencontre se déroule dans de meilleures conditions.  Les forces de l’ordre et les supporters le plus souvent pointés du doigt comme principaux responsables de tous les  problèmes qui se passent dans les rencontres internationales et celles importantes sur le plan local ont été  aussi interpellés pour  jouer leurs rôles. D’autres mesures ont été également prises. Le match se jouerait  à guichet fermé et le jour du match aucun ticket ne devrait être vendu. Une manière d’éviter  le recyclage des billets. Toute personne prise en possession d’un ticket le jour du match serait traduite à la justice tout comme ses complices. Sur la rencontre proprement dite, comme nous l’avons dit le Syli doit obligatoirement s’imposer  contre la RDC du coach Florent Ibengé  pour se relancer. Pour y arriver l’entraîneur-sélectionneur  Kanfory Lappé Bangoura a remanié sa liste de 23 joueurs à plus de 70 pour cent.  Aucun match amical en vue.  Est-ce que le problème du Syli était de remanier l’effectif ? Bien des gens pensent  que  quoi qu’il arrive dans le match du 13 novembre  le nouvel entraîneur ne nous amènera nulle part.  Ils estiment qu’il n’aura pas atteint ce niveau pour entraîner une sélection nationale sénior. Sûrement Lappé Bangoura vit ses derniers moments à la tête du Syli. C’est ce qu’on entendrait dans les bouches des cadres du département des sports  et ceux du Comnor.  Comme le dirait l’autre le haut niveau c’est un autre niveau.  Comme le Syli, les Léopards de la RDC prennent ce match très au sérieux. Pour preuve, ils viendraient à Conakry  dans un vol spécial le vendredi 11 novembre 2016 dans lequel  il y aurait  plus d’une centaine de personnes (joueurs, membres du staff technique, responsables du ministère et de ceux de la Fédération plus  quelques supporters). Connaissant l’importance de cette journée, contrairement à son adversaire, les Léopards joueront deux matches amicaux, histoire d’être mieux en jambes. Au haut niveau l’équipe la plus préparée l’emporte toujours.  Espérons que tel ne sera pas le cas et que  notre Syli  se réveillera pour le bien de tous!

 Par N’Famara Baga Bangoura

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.