Embaló : “les images d’Alpha Condé qui ont circulé ne sont pas acceptables et cela m’attriste”

Print Friendly, PDF & Email

Apparemment, le président bissau-guinéen n’en veut pas du tout à Alpha Condé, renversé dimanche dernier par le Groupement des Forces spéciales du colonel Mamady Doumbouya.

Umaro Sissoco Embaló qui s’est confié en exclusivité à l’hebdomadaire Jeune Afrique a dit son opposition par principe aux putschs. Indiquant qu’il « fait tout pour qu’on sorte Alpha de là ».

« On ne s’aimait pas, mais je suis consterné par ce qui est arrivé. Les images qui ont circulé ne sont pas acceptables et cela m’attriste. Nous étions en désaccord sur presque tout, mais il est mon grand-père », confie-t-il à Jeune Afrique. Selon le célèbre journal panafricain, Embaló s’est entretenu à plusieurs reprises avec Mamady Doumbouya., le nouvel homme fort de Guinée.

« Sitôt après les évènements, je me suis immédiatement occupé du sort d’Alpha », poursuit-il. A en croire JA, Embaló a dit avoir également parlé au téléphone à Nana Akufo-Addo, le président en exercice de la Cedeao, pour plaider en faveur d’un communiqué de l’organisation sous-régionale condamnant le coup de force”. Non sans avouer que Alpha Condé « doit signer sa lettre de démission. »

Les présidents Sissoco Embaló et Alpha Condé n’ont pas été de bons amis.

Noumoukè S.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.