Connect with us

Societé

Émeutes de courant à Conakry : même la SIG est (très) fâchée…

Les délestages à Conakry sont à leur paroxysme. Depuis des jours, de nombreux quartiers de Conakry sont le théâtre de violences et d’actes de vandalisme, faute d’électricité. Ce dimanche, de nombreuses zones étaient en ébullition à Conakry, réclamant le retour du courant en ce mois de mai.

Dabondy, dans la commune de Matoto, l’autoroute Fidel Castro est restée longtemps fermée à la circulation cette nuit. Les manifestants avaient pris le contrôle un moment de l’axe avant qu’ils ne soient délogés par les forces de l’ordre. Ils réclamaient la fin des coupures.

Des quartiers favorables au pouvoir sont également entrés dans la danse. La SIG, bastion du parti au pouvoir et réputée être une zone chaude de la capitale a elle aussi brûlé des pneus et violenté des engins. Mafanco, Coléah et aussi Madina, des jeunes se sont fait entendre.

Issa

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook