Connect with us

A la Une

Energie : les présidents Condé et Mnangagwa visitent le complexe Kaléta-Souapiti

Dans le cadre de la coopération sud-sud, le président de la République du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa à la tête d’une forte délégation séjourne à Conakry depuis hier lundi 5 novembre 2018. Très tôt ce mardi, les deux présidents en compagnie d’une forte délégation gouvernementale et institutionnelle se sont rendus sur le site du barrage hydroélectrique de Souapiti en construction et au barrage de Kaléta déjà opérationnel.

L’objectif de cette visite était de montrer au président Emmerson et à la délégation qui l’accompagne, les nombreux efforts fournis par la Guinée sous le leadership du président Alpha Condé dans le domaine électrique.

Arrivés à la cité « Shanghai » à quelques kilomètres du barrage de Souapiti aux environs de 10 heures, les deux présidents ont eu droit à un accueil chaleureux de la part des populations des villages qui abritent les deux barrages. Par des chants et des pas de danse, ces populations ont magnifié le président Alpha Condé pour, disent-ils, les travaux abattus qui ont également permis le désenclavement total de leurs localités.

C’est le ministre de l’Energie et de l’hydraulique, Dr Cheick Taliby Sylla qui a eu l’insigne honneur de prononcer l’allocution de bienvenue aux hôtes. Il en a profité de l’occasion pour remercier et féliciter la délégation zimbabwéenne pour cette de terrain, avant de préciser : ‘’Permettez-moi au nom des travailleurs de Souapiti-Kaléta et des braves populations de Kaléta de vous souhaiter la bienvenue à son Excellence M. le président du Zimbabwe à Kaléta et à Souapiti. Nul doute pour nous guinéens il n’est besoin de dire les grands projets que vous avez enclenché et réalisé depuis que vous êtes président de la République de Guinée. En première position, vous avez mis 100 MW d’énergie thermique pour pouvoir sortir rapidement Conakry de l’obscurité et en trois ans et demi, vous avez réussi à faire le barrage de Kaléta de 240MW plus 100 MW, ce qui fait 340 MW. Et depuis le 22 décembre 2015, dès après votre investiture, vous étiez là à Souapiti pour lancer les travaux’’, dit Cheick Taliby Sylla.

Poursuivant, il dira que ‘’c’est une fierté pour nous et ça doit être aussi une fierté pour le peuple de Guinée pour les travaux déjà accomplis (…) Je sais que dans la mission que vos pères vous ont confié pour électrifier toute l’Afrique avec de l’énergie propre, de l’énergie renouvelable et de l’énergie non polluante, vous avez déjà entamé à réaliser ce progrès. Avec 19 sites répartis un peu partout à travers l’Afrique, vous venez d’initier l’alliance africaine pour l’interconnexion énergétique et le développement durable », ajoute-t-il, avant d’annoncer le démarrage prochain des travaux d’autres barrages dont celui de Franconédou-Kogbèdou qui démarrera selon lui, au mois de février 2019.

De là, cap sur le site de Souapiti où le Directeur général, Amara Camara a donné des explications techniques et le niveau réel de l’avancement des travaux en cours. Selon lui, près de 3000 mille employés de la société chinoise en charge d’exécuter les travaux à Souapiti (China International Water & Electric Corporation) sont déployés nuit et jour pour exécuter les travaux. Il a fait savoir aux hôtes que l’ensemble, le taux d’exécution peut être estimé aujourd’hui à 50%. Il a par ailleurs rassuré que le délai contractuel sera bien respecté.

Emerveillé, le président Zimbabwéen a vivement remercié son homologue Alpha Condé pour ‘’sa bonne vision pour la Guinée’’. Selon lui, l’électrification effective de l’Afrique pour laquelle ses dirigeants se battent nuit et jour deviendra bientôt une réalité.

« Je suis très heureux du président Alpha Condé pour ces travaux fantastiques que je viens de voir.  Continuons à nous unir pour permettre à toute l’Afrique d’être heureuse », a martelé le chef de l’Etat Zimbabwéen.

A rappeler que le barrage de Souapiti dont les travaux ont été lancés en avril 2016 pour un délai d’exécution de 58 mois, est un type de barrage en béton au rouleau, d’une hauteur maximale de 120 mètres. La longueur de l’axe du barrage est de 1150 mètres, d’une puissance installée de 450 MW.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    7 novembre 2018 at 5 h 24 min

    La sagesse Indienne disait que le chemin le plus long qu’un homme ait à parcourir au cours de sa vie, est le chemin allant de sa tête à son coeur.

    Standing ovation, Monsieur le Président de la République pour avoir enfin sorti de la légende, les deux projets de barrages emblèmatiques du fleuve Konkouré, et qui étaient déjà dans les cartons de l’administration coloniale depuis le milieu du siècle dernier.

    C’est dire le laborieux chemin parcouru pour que ces 2 projets voient le jour, en Guinée. Vos contemporains et ceux qui vivront 100 ans après vous, se souviendront très certainement du travail accompli pour la modernisation et l’électrification de la Nation, à un niveau aussi herculéen, et en moins d’une décennie.

    L’un des meilleurs enseignements à tirer du développement de ces deux projets, c’est que toute la Nation peut maintenant être convaincue que le développement accéléré de la Guinée, sa sortie de la pauvreté sont tout à fait de l’ordre du possible, si vous y mettez la force de votre leadership. Merci pour le courage et pour le résultat.

    Le complexe Kaléta-Souapiti, était imaginable il y a 7 ans en arrière. Merci encore une fois, Monsieur le Président de la République, de mettre le cap sur la modernisation de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage, sur la construction des routes structurantes du pays, pour qu’il y ait du travail pour la majorité de nos compatriotes et qu’il y ait suffisamment à boire et à manger pour toutes les 4 régions naturelles du pays.

    Merci Monsieur le Président de la République pour l’audace, et merci à tous ceux qui vous ont aidé à sortir du fleuve Konkouré, ces deux formidables fleurons énergétiques de la renaissance Guinéenne.

    Quelle immense fierté aussi bien pour vos contemporains que pour les générations futures !

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook

  • Ebola en RDC, une urgence mondiale 19 juillet 2019
    Parmi les sujets d'actualité africaines développés dans les journaux allemands cette semaine, l'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo, qui a atteint pour la première fois la grande ville de Goma.
  • Les ordures aggravent les inondations à Conakry 19 juillet 2019
    Les déchets qui s'accumulent dans les caniveaux empêchent les eaux de s'écouler. Les constructions anarchiques causent également des problèmes en période de fortes pluies.
  • Tueries en Ituri: un silence qui fait écho 19 juillet 2019
    Dans les artères de la ville de Bunia en RDC, des jeunes ont défilé avec la tête d'une jeune femme décapitée. Leur but était de crier leur détresse, tout en espérant des réactions de la part des autorités.
  • Le désarmement a commencé en RCA 19 juillet 2019
    Le programme de désarmement, démobilisation et réinsertion est enfin dans sa phase exécutoire. Cinq groupes armés ont engagé le processus, selon la Minusca.
  • Helsinki : une "coalition de volontaires" pour l'accueil des personnes secourues en mer ? 19 juillet 2019
    Helsinki, la capitale finlandaise, a abrité jeudi (18.07.19), une réunion des  ministres de l'Intérieur de l'Union européenne pour discuter de l'accueil des personnes secourues en mer.
  • Le Sénégal mobilisé autour des Lions de la Teranga 19 juillet 2019
    Le Sénégal va affronter l’Algérie à 19 H temps universel pour le compte de la finale de la coupe d’Afrique des Nations. Tout le peuple est derrière ses Lions face aux Fennecs.
  • Urgence mondiale ou pas, la riposte contre Ebola se poursuit 18 juillet 2019
    L'Organisation mondiale de la santé a donc relevé le niveau de l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola au rang d'urgence sanitaire mondiale. Une décision qui laisse le docteur et ministre congolais de la Santé sceptique.
  • La CPI confirme la somme des indemnités dont Thomas Lubanga doit s'acquitter 18 juillet 2019
    Outre quatorze ans de prison, la CPI avait aussi condamné, en 2012, Thomas Lubanga à verser 10 millions de dollars aux familles des victimes. Une décision confirmée, jeudi, par la Chambre d'appel.
  • La directrice de la police judiciaire limogée au Burkina Faso 18 juillet 2019
    L'affaire des corps de 11 personnes retrouvés sans vie dans les locaux de l'Unité antidrogue continue de défrayer la chronique au Faso. Depuis, des mesures disciplinaires ont été prises au sein de la police nationale.
  • Un nouvel état régional menace de voir jour en Ethiopie 18 juillet 2019
    Depuis l'arrivée d'Abiy Ahmed, en 2018, les pressions entre communautés se multiplient. Outre le conflit entre Omoros et Ahmaras, les Sidama viennent désormais s'ajouter aux dossiers urgents du Premier ministre.
  • Angie et ses drôle de dames 18 juillet 2019
    Les journaux commentent le "coup" d'Angela Merkel. La chancelière a réussi a placé ses deux alliées les plus fidèles à des postes clefs : exécutif européen pour Ursula von der Leyen et ministère de la Défense pour AKK.
  • Allemagne: quel est le programme anti-immigration de l'AfD ? 18 juillet 2019
    Connu pour ses sorties controversées, quel est le réel programme du parti d'extrême-droite en matière d’immigration ?
  • Rapprochement germano-russe lors d'un sommet en Allemagne 18 juillet 2019
    Malgré l'absence d'Angela Merkel et de Vladimir Poutine, pour la première fois depuis 2014, les ministres des Affaires étrangères allemand et russe se retrouvent ce jeudi à Bonn en Allemagne.
  • Oly Ilunga s'interroge sur les motivations de l'OMS 18 juillet 2019
    Après la décision de l'OMS de déclarer l'épidémie d'Ebola urgence sanitaire mondiale, Oly Ilunga, ministre congolais de la Santé, réagit sur notre antenne. Selon lui, sur le terrain, cela ne va rien changer.
  • Crise anglophone au Cameroun: des parlementaires allemands proposent une médiation 18 juillet 2019
    La crise dans les provinces anglophones s’enlise. C’est dans ce contexte qu’une délégation de parlementaires allemands a récemment séjourné dans le pays pour proposer une médiation aux protagonistes.
  • Soudan du sud: un système de plus en plus répressif 18 juillet 2019
    Amnesty International dénonce une campagne de harcèlement, d’intimidation et d’attaques contre les adversaires politiques du pouvoir en place à Juba, y compris à l’étranger.
  • Ebola déclarée urgence sanitaire mondiale 18 juillet 2019
    Les experts du Comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), réunis en urgence mercredi, ont relevé le niveau de l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola au rang d'"urgence" sanitaire mondiale.
  • CAN 2019 : Le Nigeria termine troisième 18 juillet 2019
    Dans la petite finale, les Super Eagles ont battu la Tunisie 1-0 et montent sur le podium. C'est la septième fois de l'histoire que le Nigeria termine troisième de la CAN.
  • Trump, un président raciste à la Maison Blanche? 17 juillet 2019
    Les derniers propos de Donald Trump au sujet de quatre élues démocrates à la peau foncée ont décidément du mal à passer. Par tweets interposés, le chef de la Maison Blanche les a accusées de haïr l'Amérique.
  • "Que c'était juste" pour Ursula von der Leyen 17 juillet 2019
    Les journaux allemands reviennent sur l'élection d'Ursula von der Leyen  à la tête de la Commission européenne. D'ici à son entrée en fonction le 1er novembre, elle doit constituer une nouvelle Commission.