Enjeux du développement en Guinée : femmes et jeunes à l’école des Nations unies à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

Le système des Nations unies en Guinée-(SNU) a procédé ce mardi 17 novembre 2020 à Conakry au lancement des activités de consultations des différents acteurs du pays. L’évènement s’inscrit dans le cadre de l’analyse commune de pays (CCA) afin d’avoir une compréhension commune des grands enjeux de développement en Guinée et les progrès dans la mise en œuvre des ODD (objectif pour le développement durable).

Ces consultations ont débuté ce matin dans un complexe hôtelier de la place par une centaine femmes venues du secteur privé, public, associatif, politique et des forces de défense et de sécurité. Au cours des travaux, elles ont fait une grille d’analyse pour identifier les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces des questions de développement dans le pays, suivi des recommandations pour surmonter ces problèmes.

Selon, la cheffe d’équipe des coordinations au sein du système des nations-unies, Mouna EL Jaouhari Kueppers : « Les nations-unies veulent collecter les avis, les points de vue des femmes leaders des secteurs différents en Guinée afin de parler des défis que des femmes connaissent au niveau du développement, au niveau de différentes thématiques y compris l’inclusion, la gouvernance et les violences basées sur le genre. »

‘’Le but est de collecter toutes les idées des femmes leaders afin de les intégrer dans notre analyse commune pays qui va informer le cadre de coopération des nations-unies avec les gouvernements’’, a-t-elle poursuivi : « Et aussi ça permettra de donner des infoutus au plan de national de développement économique social en Guinée afin de créer des programmes qui sont plus inclusifs qui appuient plus la femme. Et qui renforcent sa position dans la société afin qu’elle contribue mieux au développement. »

Au nom des participantes, Binta Nabé, la présidente de la coalition nationale de Guinée pour les droits et la citoyenneté des femmes, de rappeler : « Dans le cadre des recommandations, nous avons identifié l’élaboration des textes d’application des différents textes de lois qui existent. Et aussi la mise en place d’un organe régulateur où toutes les femmes peuvent converger et partager leurs idées et les défendre en même temps. Et surtout nous avons aussi insisté sur le renforcement des capacités des femmes. »

A rappeler qu’au cours de cette même rencontre, 50 jeunes du secteur privé, public, associatif et politique ont à leur tour bénéficié de ce projet de consultations des nations-unies en Guinéedans le cadre de l’analyse commune de pays (CCA).

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.