Enlèvement de l’opérateur économique Dansoko : les mis en cause écopent de 10 à 30 ans de prison

Print Friendly, PDF & Email

Le tribunal de première instance de Dixinn vient de déclarer Sidy Mohamed Diallo, Mohamed Lamine Camara allias Pépé Kalé, Aboubacar Thiam alias Sénégalais, Alia Yattara alias Master, Thierno Amadou Diallo alias Dja Fiston, Tamba Vieux Kamano alias Kavani, Mohamed Soumah alias Forèdi, Mohamed Salif Soumah alias Lifsa et Alpha Oumar Diallo coupables des faits d’enlèvement, de séquestration, d’association de malfaiteurs, de détention et usage illégal d’armes et de munitions, de vol aggravé et de complicité, au préjudice d’El hadj Mamadou Bobo Barry et de Thierno Mamadou Dansoko. Excepté Sidy Mohamed Diallo qui s’en est sorti avec 30 ans de réclusion criminelle et un mandat d’arrêt émis contre lui, tous les autres ont été condamnés les uns à 15 ans de prison, les autres à 10 ans. Ils sont solidairement condamnés à payer à Thierno Mamadou Dansoko 1 milliard de francs guinéens à titre principal et 50 millions à titre de dommages et intérêts. Ils sont aussi condamnés au payement de 217 mille dollars à titre principal et 50 millions à titre de dommages et intérêts à El hadj Mamadou Bobo Barry dit Bobo Hong-Kong. Toutefois deux parmi les 11 accusés, à savoir Thierno Ciré Sow dit Kam’s et John Mansaré ont été simplement acquittés par le tribunal pour délits non constitués,  rapporte Sékou Diatéya Camara.

Tidiane Diallo 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.