Enseignement technique : les cadres retraités en 2022, honorés et célébrés par le département

Les cadres du ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi qui ont fait valoir leur droit à la retraite en 2022 ont été honoré et célébré par le département, ce samedi 14 janvier, au chapiteau du palais du peuple.
A cette occasion, les 77 cadres ont reçu chacun, un satisfecit pour les services qu’ils ont rendu au ministère et à l’État guinéen, ces trente dernières années.

Dans un discours chargé d’émotions, le représentant des 77 cadres retraités souligne qu’ils partent avec le sentiment de mission accomplie et ne regrettent pas leur parcours professionnel. Fodé Condé indique qu’ils sont heureux de laisser la place aux jeunes.

Fodé Condé, ancien DG de l’ENI de Mamou


« Nous ne regrettons pas cette belle période de notre vie professionnelle. Elle est tout simplement révolue. Et nous sommes tout heureux de laisser nos places à la nouvelle génération, pleine de promesses et porteuse de projets généreux pour le futur de notre nation. Et comme le dit la maxime : personne n’est irremplaçable. Nous avons nos têtes pleines de souvenirs et bien entendu, le cœur un peu triste de vous quitter. Toutefois, nous avons des raisons de croire que c’est une page de l’histoire commune qui tourne et que le livre n’est pas fermé. Nous partons avec le sentiment d’avoir rempli notre mission auprès de la société et des générations futures », a souligné Fodé Condé, ancien directeur général de l’ENI de Mamou avant louer les efforts du ministre Alpha Bacar Barry pour le rayonnement du département de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi : « A monsieur le ministre et son équipe, bien que partants, il nous est difficile de ne pas saluer en vous, cette volonté affichée de repenser et de valoriser le secteur de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi pour soutenir le développement socio-économique et contribuer ainsi à l’émergence de la Guinée. En nous conviant cet après-midi à cette cérémonie grandiose et dans ce cadre magnifique, pour nous décerner solennellement des satisfécits à l’orée de la traversée du pont, vous nous éviter de nous sentir comme de vieilles machines dont les pièces de rechange sont désormais introuvables. Nous avons des raisons d’espérer que cette flamme allumée en ce jour inoubliable pour honorer les retraités du système de l’enseignement technique et de la formation professionnelle dans notre pays, ne s’éteindra plus jamais », a ajouté Fodé Condé.
Poursuivant, il assure l’engagement et la disponibilité des cadres retraités d’accompagner le département.

De son côté, Alpha Bacar Barry a tenu à remercier les 77 cadres retraités pour leurs services rendus à la Guinée entière. Il a promis de consolider leurs acquis et dit compter sur ces désormais anciens cadres pour agrandir le comité des « Sages » du département de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi.

Alpha Bacar Barry, ministre de l’ETFPE


« Qu’est-ce qu’on peut dire à des collègues avec lesquels on a passé d’excellent moments sinon merci. Merci et merci ! Vous avez passé votre carrière à construire, à édifier le système de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Vous y avez consacré une partie de votre vie et vous avez d’ailleurs, fait un sacerdoce parce que depuis le temps que vous avez commencé à enseigner jusqu’à nos jours, le nombre de jeunes guinéens qui ont bénéficié de vos connaissances, de vos aptitudes sont innombrables et continue à animer notre économie. C’est donc, le système de l’éducation qui vous dit merci, c’est notre économie qui vous dit merci, c’est la Guinée toute entière qui vous dit merci », a déclaré Alpha Bacar Barry avant de poursuivre : « Nous comptons sur vous, pour venir agrandir le comité que nous avons mis en place à l’attention justement des sages que nous appelons « Les Sages ». Ceux qui, de par leurs expériences et leur connaissance peuvent toujours contribuer à la réflexion permanente pour l’amélioration du système de l’enseignement technique et de formation professionnelle (…). Votre carrière n’a pas été vaine parce Que nous sommes entrain de continuer un combat que vous avez commencé il y a plus d’une trentaine d’années et que d’autres personnes après nous continueront. Vous avez fait votre part des choses. C’est à nous de faire la nôtre et surtout de consolider les acquis. Et les acquis, il y en a beaucoup », a admis le ministre.

Par ailleurs, les cadres en service du département de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi ont décerné un satisfecit à Alpha Bacar Barry pour ses œuvres qui, peu à peu sont entrain de sortir le ministère de l’ornière.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.