Entrepreneuriat féminin : des femmes à l’école du savoir pour mieux gérer leurs coopératives

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre de la transformation des produits locaux en Guinée, la Plateforme “Aucune femme sans emploi” (AFESE) en partenariat avec Winrock International et l’USAID, ont initié ce lundi 07 septembre 2020 à Conakry un séminaire de formation sur la “Gestion des Coopératives’’. 

Ce séminaire de formation qui a regroupé une vingtaine de personnes a pour but de faciliter l’autonomisation des femmes entrepreneurs en Guinée. 

Dans son discours d’ouverture, madame Djénab Coker Bangoura reste convaincue qu’avec des chances données à chacune, les femmes ont du potentiel.

« Les femmes ont un fort potentiel d’autonomisation dans l’intérêt de leurs familles, de leurs communautés et du pays tout entier. C’est pourquoi, nous saluons la présence du représentant de la CNSS (Caisse nationale de sécurité sociale ndlr) en ligne qui offrira aux participants une meilleure connaissance des droits et des obligations vis à vis de cette institution chargée de les protéger. Nous espérons que cette rencontre sera mise à profit pour établir un pont utile entre le CGA et la CNSS », a fait savoir la patronne de cette structure AFESE.

Selon elle, ce séminaire va permettre aux participants de savoir comment produire et transformer les produits locaux.

« Et aujourd’hui, c’est vrai nous voulons transformer les produits locaux, c’est vrai mais nous voulons aussi produire des produits locaux. Donc aujourd’hui, aux cours de cette formation, ils vont nous apprendre comment les produire et comment les transformer parce que si tu ne connais pas les techniques de formation et que tu n’as pas les machines pour les transformer, et la conservation ça va faire défaut. Donc, ils vont nous apprendre et ça va être notre première fois. Et j’espère que ça va nous donner quelque chose de bien », précise cette technicienne électromécanicienne de formation. 

Pour cette participante, Savané Mariame Condé estime que cette formation va lui permettre de savoir conserver et transformer ses produits.

« Cette formation est importante pour nous les femmes car elles travaillent beaucoup. Et à travers cette formation, nous apprendrons sûrement ce que nous faisons. A la fin de cette formation, je pense que nos capacités seront très bien renforcées. Aujourd’hui, les femmes travaillent mais elles ne savent pas s’organiser. Donc cette formation va beaucoup nous aider à mieux s’organiser et transformer nos produits », dira-t-elle. 

A noter que cette structure AFESE a été créée en 2016. Elle s’assigne comme son principal objectif, promouvoir l’autonomisation de la femme. 

Ce séminaire de formation qui va s’étendre aux 5 communes, se fera à travers une vidéo conférence. 

Yaya Dramé, étudiant en Master/ journaliste à Mediaguinee 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.